tpl borderline Index du Forum tpl borderline
Pour ceux qui veulent savoir, se comprendre ou comprendre un proche atteint du trouble de la personnalité limite... bienvenu dans mon enfer.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

RUPTURE SANS POUVOIR SE PASSER L UN DE L'AUTRE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpl borderline Index du Forum -> tpl borderline
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
emma


Hors ligne

Inscrit le: 21 Juin 2016
Messages: 1

MessagePosté le: Mar 21 Juin - 10:15 (2016)    Sujet du message: RUPTURE SANS POUVOIR SE PASSER L UN DE L'AUTRE Répondre en citant

Bonjour, 


Toute nouvelle sur ce forum, car dans mon entourage, je me retrouve trés seule et il est difficile d'échanger sur ce sujet.
J'ai rencontré mon ami Borderline, voila 2 ans et demi, notre relation a été un réel coup de foudre, et tout est allé très très vite entre nous.
Dés le début, j'ai compris qu'il était excessif, il m'emportait dans un tourbillon. 
Il me quittais au bout de 15 jours, pour que nous nous retrouvions 2 semaines plus tard, 2 mois après il déménageait de sa ville pour venir s'installer chez moi. Notre première année de vie commune, bien que jalonnée de haut et de très bas fut une merveilleuse année. A la fin de cette première année, il me quittait car il avait rencontré quelqu'un d'autre. Le jour de son deménangement, il me disait qu'il ne pouvait pas me quitter et revenait à la maison une semaine plus tard, semaine où il passait me voir tous les jours.
Je sais que je suis pour partie responsable de cette aventure, car j'ai un caractère moi aussi quelques fois difficile à vivre, et je ne le rassure pas toujours. Mais c’était des fois si difficile quand j'avais l'impression qu'il ne commençait à vivre que quand j’étais là.


Les derniers mois ont été terribles, ses colères se sont amplifiées et sont devenues toujours plus fréquentes, surtout sous l'effet de l'alcool.
Il a fait apparaître une violence verbale en moi que je ne connaissais pas.
D'ailleurs nos joutes verbales sont devenu terribles, il etait de plus en plus dans la mechancete et dans l'irrespect. Au mois de mai pour la enieme fois, il decidait de partir ce qu'il a finalement beaucoup dit mais presque jamais fait. Mais cette fois ci, j'étais tellement épuisée physiquement et moralement que je lui ai demande de partir, ce qu'il a fait.


Je sais que notre shema de fonctionnement est nocif pour tous les deux ainsi que pour nos enfants.


Mais nous avons beaucoup de mal à nous tenir à distance l'un de l'autre, même si depuis qu'il est parti il est amplis d'un colére enorme, même s'il peut me dire tout et son contraire.Il veut toujours me voir et je suis incapable de lui dire non. Chaque fois que nous nous voyons, nous sommes attirés comme des aimants, et bien entendu nos moments se finissent systématiquement en dispute. Sauf que comme nous n'habitons pas ensemble j'ai la possibilité de me retirer.
Mais la situation reste difficile, car je ne sais pas quel peut être notre avenir.
Si vous avez vecu des situations similaires en tant que proche ou border, je suis à votre écoute.


Revenir en haut
AIM
Publicité






MessagePosté le: Mar 21 Juin - 10:15 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Lun 30 Jan - 13:03 (2017)    Sujet du message: RUPTURE SANS POUVOIR SE PASSER L UN DE L'AUTRE Répondre en citant

Bonjour Emma


Je m'excuse de ne pas avoir vu ton message avant aujourd'hui... Il était étrangement bien caché... Sad 


J'ai vécu moi-même des situations similaires... et il y en a d'autres à qui je parle actuellement qui vivent le même genre de relation difficile.
Une personne sur le site est amoureuse d'un borderline qui lui en fait baver... Sa relation n'est jamais commencée, il la brise chaque fois pour s'en aller, sans donner de nouvelles, avant de réapparaître soudainement. Elle se brise à chaque fois dans ce jeu de yoyo émotif, mais elle l'aime. 


Il faut comprendre que tous les TPL ne sont pas identiques, nous sommes comme tout le monde, très variés dans ce que nous sommes et nos façons de faire. Je suis TPL, j'ai eut une relation de couple qui a durée 30 années avec une femme qui m'a laissé, dans une relation usée jusqu'au bout. Elle avait ses problèmes qu'elle a refusée toute notre vie de travailler et de régler, des problèmes qui m'ont fait beaucoup de mal, durant très longtemps. C'était une relation avec beaucoup de dépendances affectives. J'avais besoin de contacts physiques, d'être touché pour me sentir aimé comme j'en avais besoin... Durant 30 années j'ai fait l'amour 6 fois par année, j'en étais malade... c'était pour moi entretenir un état de détresse de mon passé, quelque chose de très destructeur, ne pas être désiré, ne pas être aimé, ne pas être choisi, alors que moi je me suis donné entier dans la plus grande fidélité. 
Elle n'était pas borderline, elle avait juste son passé, sa vie, ses histoires qu'elle a toujours gardée dans le silence. Évidemment c'était moi, c'était ma faute... mes besoins étaient trop grands. Négocier 30 années pour essayer de remplir ma vie d'amour en se touchant 3 fois par semaine c'était à ses yeux une maladie.... Quand on se retrouvait devant des psychologues de couple pour nous aider, elle partait disant que le psy avait des préjugés à son endroit. Les sexologues que nous avons rencontrés c'est la même chose, elle est toujours partie pour éviter de changer cette dynamique qui me rendait malheureux et dépressif à m'en tuer. 


Il m'a fallut 30 années avant de comprendre que ma vie avec elle était impossible.... quand elle m'a enfin dit qu'elle ne coucherait jamais avec moi et que si je n'étais pas content avec ça je n'avais qu'a aller voir ailleurs !!! Pour moi c'était la fin de mon couple... Pour elle c'était faire preuve d'ouverture pour que je puisse satisfaire mes besoins ailleurs. Disons que son propos n'était pas clair, comme d'habitude. Mais peu importe je ne sais pas toucher et faire l'amour à des femmes pour qui je n'éprouve pas de sentiments amoureux, donc c'était de toute façon la condamnation de mon couple. C'était la seule et unique femme dans ma vie, je n'en avais pas connu d'autres. La vie avait fait mon chemin comme ça, toujours invisible.


Le lendemain une jeune fille de 28 ans me faisait la plus belle déclaration d'amour qui soit, elle était TPL comme moi... Elle était tout ce que je voulais et attendais depuis toujours, j'étais visible, aimé et désiré dans ses yeux. J'ai passé 8 mois merveilleux, au paradis. Pour la première fois de ma vie j'étais heureux. Le quotidien était doux et facile, je voulais vivre avec elle et construire un avenir. Puis comme ça, sans aucune raison, sans aucune discussion, elle est partie en coupant tous les ponts, tous les contacts, disant que la relation était toxique, qu'elle avait un chemin à faire seule, qu'elle ne m'aimait plus. Mais tout dans son non-dit, dans ses yeux, me dit le contraire... Elle m'a remise mes affaires qui était chez elle, en gardant des choses de moi, comme une chemise blanche à moi pour s'endormir la nuit. Elle ne m'a pas enlevé de son Facebook et garde dans son cellulaire mon numéro... mais c'est le silence radio. Si j'ose lui parler ou lui écrire, je me fais jeter en me faisant dire que c'est malsain. Je suis en miette, complètement dévasté... Je ne comprends pas, je ne comprends rien.


Je suis borderline moi aussi... et cette abandon m'a replongé dans ma noirceur, mon malheur, le poids d'une vie remplie de vide. J'étais en détresse suicidaire profonde, je ne pensais qu'à me tuer de manière obsessive. Je ne sais pas faire disparaître les gens que j'ai aimé dans ma vie... quand j'aime c'est pour toujours, il y a une notion d'infini. 
J'aime toujours mon ex avec qui j'ai passé 30 années, mais je ne veux plus vivre avec et j'ai arrêté d'en rêver, c'est une personne importante dans ma vie, mais pas quelqu'un avec qui je peut construire et me sentir bien. Elle, elle me déteste... elle veut couper les liens et faire de moi un souvenir du passé qu'elle va oublier. 
Mon seul bonheur de ma vie, cette fille de 28 ans qui m'a aimé sincèrement et comme j'en avais besoin... Je ne suis pas capable de l'oublier, de la sortir de moi... Je l'aime. Elle va rester en moi toute ma vie. 


Là je construis quelque chose encore... Une autres fille TPL de 29 ans... qui est amoureuse de moi depuis 6 ans sans me le dire. Devenu disponible elle m'a dit ses sentiments. C'est un mauvais moment, mais un bon moment en même temps. Si elle n'était pas là je me tuerais, je ne sais pas comment je ferais pour ne pas me suicider de ma peine d'amour. C'est un mauvais moment parce que si je suis disponible de corps, mon coeur est trop brisé pour ressentir des sentiments. Je l'aime bien cette fille depuis 6 ans, je la voyais comme une amie, comme la fille que je n'avais pas eut comme enfant... je l'aidais dans sa vie, je l'appuyais, pour que sa vie change et soit belle. Donc oui j'ai des sentiments pour elle, mais la nouvelle situation me presse... sans que mon deuil de l'autre soit fait, sans que je sache comment survivre à cette brisure. Je reste ouvert aux chemins qui apparaissent devant moi, mon chemin n'allait nul part, alors pourquoi ne pas changer de route pour me sentir bien ? 


Dans tout ça, ce n'est pas être en couple avec un TPL qui pose problème... c'est seulement les difficultés de vivre en couple et la communication dans le couple qui est en soi toujours difficile peu importe avec qui on est. Le problème avec un TPL c'est la communication, l'hypersensibilité et l'interprétation, la difficulté à s'exprimer pour être compris et entendu. Mais ça, ce n'est pas toujours un trait unique aux TPL... Mon ex de 30 années ne savait pas s'exprimer... 


Aimer, c'est ce qui fait le plus de bien... c'est aussi ce qui fait le plus de mal quand on est abandonné. La difficulté avec un TPL est souvent l'instabilité qui fait qu'on se sent aimé plus que tout et abandonné plus que tout, et encore aimé et encore abandonné... Pour une personne saine, c'est difficile à gérer... Pour un TPL qui vit dans la même situation d'être laissé par une TPL, c'est comme tout le reste, amplifié aux excès... 


 


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:54 (2018)    Sujet du message: RUPTURE SANS POUVOIR SE PASSER L UN DE L'AUTRE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpl borderline Index du Forum -> tpl borderline Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
BlackAndWhite style created by feather injuTraduction par : phpBB-fr.com