tpl borderline Index du Forum tpl borderline
Pour ceux qui veulent savoir, se comprendre ou comprendre un proche atteint du trouble de la personnalité limite... bienvenu dans mon enfer.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Écrire
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 712, 13, 14  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpl borderline Index du Forum -> tpl borderline -> Mia
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mia


Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2013
Messages: 170
Localisation: Québec

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 01:22 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

 D'ac je vais aller voir ca !!! Wink
_________________
Plutôt mourir que de me conformer !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 24 Nov - 01:22 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 01:44 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Merci de ne pas te fâcher contre moi... je suis un peu en panique, je vogue dans les excès... j'écris d'une drôle de façon, comme un gars angoissé et paniqué.

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 02:35 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Si tu as le coeur sensible, ne va pas dans la section des victimes suicidées, c'est très mauvais pour le moral et la stabilité.
Mon monstre il est construit pour se battre et survivre aux monstres de la société.
Mon monstre il a des émotions... je ne savais pas. Il n'a pas juste de la rage, il a de l'amour aussi...
Une petite fille de 10 ans qui se pend parce que sa vie est un enfer... Je deviens fou de rage.
Les tours jumelles à NY avec les gens qui sautent par la fenêtre... je m'en fouts complètement (Zéro émotion).

Je devais faire l'exercice de m'exposer à des nouvelles médiatiques avec un potentiel de m'atteindre pour tester certaines méthodes et faire les exercices du livre. Évidement, j'ai choisi le pire pour me toucher... les victimes du système. Là où je reconnais ma vie et que mes émotions deviennent incontrôlables... Échec total ! Ma psy m'a dit que c'est comme d'habitude, toujours l'extrême en premier... "graduellement" ce n'est pas un mot que je connais. Elle m'a dit : Comment tu veux garder le contrôle devant un situation qui te ressemble trop ?
Elle (ma psy) va faire le livre avec moi, elle s'en ait commandé un exemplaire. Elle est humaniste existentielle et la démarche du livre est behavioriste.  Bref, le monstre à des sentiments... 
Ouai !!! Mais si il a des sentiments, pourquoi il ne ressent rien devant des gens qui sautent d'un gratte-ciel ?
Oups ! Mes émotions et sentiments sont vraiment très extrêmes. J'ai des outils à mettre en pratique.  


Revenir en haut
Mia


Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2013
Messages: 170
Localisation: Québec

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 20:47 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

ma mere a un cancer, pourquois je ne pleure pas ???? est-ce que c'est parce qu'il ne me reste plus de larmes ???
_________________
Plutôt mourir que de me conformer !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 23:24 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Salut ! Je suis désolé pour toi... c'est troublant. Mon père est mort d'un cancer, c'est une mort très difficile et pour soi et pour les autres. J'ai pleuré beaucoup et longtemps de le voir dépérir sans rien comprendre de ce que je ressentais. Quand il est mort devant moi, je ne ressentais absolument rien. Je l'ai même changé de vêtement après sa mort, j'ai manipulé son corps sans vie pour l'habiller avec des vêtements propres.

J'ai fait pour lui ce qu'il n'a jamais fait pour moi, je l'ai respecté jusqu'à la fin. J'ai été meilleur que lui. Il m'a demandé de faire sa pierre tombale, je l'ai fabriqué en granite noir et de la vitre bleue en forme de vague.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 23:25 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Comment tu ressens ton absence d'émotion ? C'est difficile ou facile ?
Ressens-tu de la culpabilité ?
Est-ce que je peux faire quelque chose pour toi, pour t'aider ?


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 23:30 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Tu sais depuis quand ?

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Lun 25 Nov - 00:01 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

C'est normal que tu ne pleure pas. Moi je n'avais pas conscience du mal que je portais, je croyais que je perdais quelqu'un d'important pour moi et en plus il me méprisait sur son lit de mort. C'est comme une triple claque dans la face, des traumas violents.

Voir la mort emporter un proche aussi c'est un choc important, pas à cause de la perte de la personne proche, mais à cause de la mort qui prend et de la dureté qu'elle pose dans nos vies... après.

S'il te plait, ne reste pas seule pour vivre ça. Je ne sais pas comment tu le prends, mais moi c'est à la mort de mon père que tout mon enfer à repris le dessus, et faute d'avoir de l'aide et d'être supporté... je me suis planté.
Ça fait 8 ans que je me bats pour sortir de ça. Je regrette de l'avoir écouté me mépriser sur son lit de mort, de ne pas avoir sut que mon mal portait un nom et que la raison de mon mal c'était lui. J'aurais voulu lui dire... mais il est mort.

Je n'ai pas raté ma chance avec ma mère... je lui ai dit. Elle s'en fout totalement... Elle préfère ne plus me voir que de discuter du problème avec moi. J'ai pleuré toute ma vie d'enfant parce que je n'avais pas de parents, je ne suis pas capable de pleurer leur mort. Par-contre je ne suis pas insensible à la détresse, même celle de mes bourreaux.

Je ne vais pas te dire : Non non, tu ressens des choses, c'est juste que tu cache et que tu ne veux pas... Je ne sais pas ce que tu ressens. Tout ce que je peux te dire, c'est que tes émotions sont correctes et justes pour toi.
Je me suis posé mille questions devant mes réactions et mes abscences d'émotions à la mort de mon père. Est-ce que j'ai des regrets ? Non. Je ne vais même pas voir au cimetière cette pierre tombale que j'ai fait. Pour moi, il n'y a rien à cet endroit.
Est-ce que je m'ennuie de lui ? Non, je n'y pense presque jamais. A-t-il fait partie de ma vie, m'a-t-il fait du bien ? Non.
Pourquoi j'ai pleuré autant ? Je ne sais pas... Peut-être mon désir de petit enfant qui voulait avoir son papa.
Même adulte, il y a des choses qui restent incontrôlables. 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Lun 25 Nov - 00:29 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Est-ce que dans ta tête et ton coeur, tu ressens que tu as des parents ?
Est-ce que ta tête et ton coeur sont habité par le rêve et le désir de la petite fille que tu étais d'avoir des parents ?
Ce que tu regardes, c'est la peur de perdre l'espoir de tes rêves de petite fille ou de perdre ce que tu as eut comme parents ?
Tes sentiments envers eux c'est quoi ? Tes premières paroles sur mon site me disaient que maman et papa... ça vaut ce que ça vaut, des fois c'est mieux sans.

La seule chose que je puisse te dire, c'est protège-toi... Fait les choses pour être fière de toi et de tes gestes. Fait les choses pour ne pas avoir de regrets et de remors. Fait les choses pour toi...

Ton absence de larmes n'est pas un signe de cruauté épouventable. Ton absence d'émotion ne fait pas de toi une tueuse psychopathe sans coeur. Tu n'es pas une victime... tes symboles sont puissants, tu es prédateur.
Crois en ta force, crois en toi. Tu es juste... Je sais que c'est terriblement déstabilisant comme situation.
Si tu as besoin de quelque chose, je suis là.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Lun 25 Nov - 00:40 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Est-ce que ça aide un peu ? Pas vraiment... je ne sais quoi faire pour t'éviter d'avoir mal. Je voudrais tellement pouvoir faire quelque chose pour t'éviter d'avoir mal. Je suis sans doute très maladroit...
Je m'excuse...
Tu es une bonne personne...


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Lun 25 Nov - 01:15 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Marde !!! Je suis vraiment inquièt pour toi...
Aide-moi à t'aider... tu voudrais quoi ? Tu rêve de quoi ?
Ma vie c'est ma vie... ce n'est pas un bon exemple. Je patauge dedans du mieux que je peux. Je ne sais pas si je parle trop et si mes mots blessent. Je ne veux pas te blesser, je veux te remonter le moral, que tu trouves en toi la force que tu as pour t'aider à passer à travers. Ta force, je la vois... elle me saute dans la face.
Mais il y a des moments où tout devient trop (job, maladie, ect...) et j'ai peur.
SVP... si tu ne supporte plus rien promet-moi que tu vas me demander de l'aide. Juste être près de toi pour passer un mauvais moment dans ta vie, si ça peut t'aider... 2 heures de route ce n'est pas la Chine ! Pour sauver ta vie, c'est du temps que je suis prêt à te donner si tu n'as personne de bien pour t'entourer et t'appaiser.

Je crois que tu me connais assez maintenant pour pouvoir me faire confiance. Je ne suis pas si fou, je ne suis pas méchant... jamais je ne le serais avec toi.


Dernière édition par Admin le Lun 25 Nov - 21:13 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Lun 25 Nov - 20:35 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Je ne sais pas si tu as bien comprise ce que je voulais dire...
Faire le deuil de ses parents, qu'ils soient vivants ou morts, peu importe l'âge que l'on a, c'est très difficile.
Faire un double deuil de ses parents, celui de constater qu'ils nous ont fait plus de mal que de bien, et en plus devoir traverser le deuil de leur mort sans avoir eut de réponses, sans avoir trouvé ce que l'on cherchait... C'est vraiment très éprouvant.
Si ta mère est condamnée par le verdict de sa maladie, tu n'auras pas une autre chance de réparer tes liens avec elle.
C'est pour ça que devant ta réaction troublée de ne pas avoir d'émotion je t'ai posé des questions :
Que vois-tu en eux ? Est-ce que tu as peur de la perdre ? Pourquoi ?

Moi, j'ai pleuré la détresse de mon père sur son lit de mort, complètement troublé par des émotions toutes mélangées et contradictoires. Ses dernières paroles envers moi n'ont étés que du mépris... J'étais noir de rage, je me sentais trahis et je pleurais parce que mon papa allait mourir et qu'il ne serait plus là. Je croyais qu'il m'appréciait depuis plusieurs années, depuis que j'étais adulte et autonome... Ses propos avant sa mort m'ont fait voir que tout ça ce n'était que des mensonges.
Quand il est mort sous mes yeux (j'ai vu son dernier souffle) je ne ressentais rien, et au lieu de pleurer sa mort, j'angoissais devant mes abscences d'émotions et de sentiments. Je ne comprennais rien.

Devant mes parents, je n'ai rien à me reprocher. J'ai respecté mon père jusqu'à sa mise en terre... Lui il n'a sut que me mépriser et m'insulter toute sa vie.
Quand ma mère va mourir, je ne me sentirais pas coupable de mes agissements envers elle. Je l'ai aidé physiquement, émotivement, financièrement... Je l'ai protégé, j'ai été là pour elle chaque fois qu'elle l'a demandée durant plus de 22 années. Elle n'a jamais rien fait de ça pour moi. J'ai pourtant beaucoup de difficulté à l'enlever de ma vie, à ne plus y penser.
Après 3 années sans nouvelles (elle reste à 10 minutes de chez moi), elle m'a relancée pour me proposer de prendre un café ensemble pour parler de tout et de rien. Le petit enfant au fond de moi veut sa maman... mais l'adulte que je suis sais que cette chose n'en est pas une. Elle m'a mise au monde pour me dévorer, pas pour m'aimer et pour mon bien.
C'est un deuil difficile, elle est déjà morte pour moi... et je pleure de ne pas avoir eut de maman quand j'étais petit et que j'en avais besoin. Je ne suis plus un enfant, mais le vide de ma vie se passe difficilement du concept de parents. C'est un des principaux problèmes chez les enfants adoptés, même s'ils ont une famille d'acceuil très bien, ils ont le besoin de retrouver les parents atroces qui les ont abandonnés. Faire le deuil de ses parents... c'est un chemin de croix, c'est pénible et difficile.

Je sais et je comprends ta douleur... et je vois celle qui s'en vient pour toi et j'ai peur que tu te blesse, que tu ais mal.
Maladroitement sans doute, j'essaie de te faire voir tes forces au fond de toi. Tu es belle en dedans (comme dehors), et je vois en toi beaucoup de puissance et de force. Je ne sais pas si tu sais et si tu vois ta puissance.
Tes émotions brouillées, va chercher une réponse dedans pour te protéger et ne pas en souffir plus tard.
Fait ce qu'il faut pour ne pas avoir de regrets.


Revenir en haut
Mia


Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2013
Messages: 170
Localisation: Québec

MessagePosté le: Lun 25 Nov - 22:13 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

pour l'instant ca va, mais je ne sais pas combien de temps je vais toffer
_________________
Plutôt mourir que de me conformer !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 00:10 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Ok... Je sais que le moment n'est pas idéal, mais bon... Dans mes lectures pour le cahier de méthodes pour survivre je suis juste rendu à la page 23 (encore). C'est à la fois très simple et très compliqué.
Je t'explique... je te montre... http://nyxborderline.forumforever.com/t38-Enfin-une-piste-de-solution.htm
C'est juste une boîte à outils, après il faut essayer de l'utiliser (ça c'est la partie difficile).
Je ne sais pas si ce petit début pourrait t'aider un peu.
Est-ce que tu me promets de ne rien faire de grave ? Est-ce que tu comprends que je veux vraiment t'aider ?
Qu'est-ce qui te ferais plaisir ? Tu rêves de quoi pour toi et ta vie ?
Comment ça se passe avec ton travail ? As-tu démissionnée ? Es-tu plus à la clinique vétérinaire ? Tes finances se tiennent ou pas. Est-ce que tout est en train de s'effondrer autour de toi ?
Si tu n'es pas rassurée sur mes bonnes intentions, tu peux parler à ma blonde.
J'ai cherché tellement d'aide partout sans rien trouver... j'ai tellement mal parce que des gens conscients j'en rencontre pas très souvent, je ne suis pas comme eux, je ne reste pas là à rien faire si je suis devant quelqu'un qui crie à l'aide.
Je ne fait pas aux autres ce que je ne veux pas qu'ils me fassent... c'est une règles d'or dans ma vie.
Je crie pour avoir de l'aide et je n'ai personne... sauf toi. Si tu cries pour avoir de l'aide, je vais être là, de la façon dont tu en exprime le besoin.

Je suis vraiment quelqu'un de bien... je suis un prof que mes étudiants adorent. Tu as déjà donné des cadeaux à tes profs toi ? Moi jamais... Tu as déjà écris des lettres de remerciement à tes profs toi ? Moi jamais... Mes étudiants me remercient en me donnant des cadeaux et des lettres pour me remercier de les avoir aidé avec autant de dévouement et de simplicité, sans les juger. Je suis sérieux... tu n'es pas seule. Je suis vraiment là pour toi. T'aider, ça me donne une raison de plus pour vivre.
Je ne suis pas agressif ni violent avec les femmes, jamais... vraiment jamais. C'est avec les hommes que j'ai des problèmes de comportements agressifs. La seule femme que j'ai agressée verbalement et moralement, c'est ma mère.
J'ai rempli le rôle pour lequel j'ai été dressé par mon père, mais sans me tuer. Si tu me vois, tu vas dire la même chose que tout le monde... je suis un bon gars, avec des valeurs de respect et d'égalité très importantes. J'ai une intégrité indiscutable, je dis toujours la vérité, ce que je pense, tel que je le pense. Je ne manipule personne, je ne suis pas un vautour, un rat...
On peut flatter un tigre ou un lion, mais lui donner des coups de pieds c'est con... c'est un prédateur. Je ne suis pas méchant, ni violent... mais je suis puissant. Je ne sais pas si tu comprends la nuance.
Toi aussi tu ressens des envies de tuer devant des histoires comme celle de Rehtaeh Parsons, tu ne ressens aucune compassion pour des gens qui détruisent des vies de cette façon. Si tu criais ta rage devant cette injustice et toutes les autres, on dirait de toi que tu es une tueuse en série, une folle agressive et violente... dangereuse. C'est l'image que les gens ont de moi, parce que je ne tolère pas ce genre de chose (des gens qui détruisent les autres par plaisir ou pour se satisfaire).
J'ai confiance en toi parce que je sais qui tu ne veux pas me faire mal. Je ne sais pas si tu as confiance en moi.
C'est totalement weard... je suis paranoïaque, je ne fais pas confiance à personne d'humain (moutons et rats). Avec toi ce n'est pas difficile et je ne te connais même pas. Tu en sais plus sur moi que l'inverse.
 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 19:28 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Je suis forgé en enfer, à la même place que toi...
Qu'est-ce qui te supporte pour affonter la vie ?
Moi c'est le monstre en moi. C'est mon meilleur allié et aussi mon pire ennemi.
Quand je m'effondre, je deviens lui pour survivre et l'endroit où je suis n'est pas normal... je suis devant le vide.
C'est mon filet de sécurité pour ne pas crever, aspiré dans le vide. Il est gigantesque, j'ai l'air d'une petite souri ou un gros insecte quand je suis bloti dans le creux du plis de son coude. Il fait attention à moi...
Quand je suis en crise sévère, ses interventions sont trop radicales et ma vie est en danger. Il ne comprend pas quand on lui parle... c'est un animal.

Toi, qu'est-ce qui te tient en vie, où est ta force, comment tu as faite pour survivre jusqu'à aujourd'hui ?
Je ne suis pas aveugle, je ne pense pas comme un mouton. Tu es puissante... tu survis à ton état.
Tu as de la rage ? Bien sûr que oui... Cette rage qui te mange, tu ne peux pas en faire un outil pour te battre pour ta vie ? Bien sûr que oui... c'est déjà ce que tu fais.
C'est quoi cette énergie, cette chose étrange et si puissante qui fait de toi une marcheuse chez les vivants ?
Cette force que tu as, aime-la... peu importe ce que c'est. Utilise-la pour te battre.
Mode de survie ultime : Tant qu'à se foutre en l'air, fait tout ce que tu veux et qui pourrait te faire plaisir, sans gène, sans obstacle, sans limite... genre "moi je m'en vais là, tasse-toi !". Fais ce que tu veux... les autres on s'en caliss !
Fait le choix de toi, pas les autres. Ce que les autres disent et pensent n'a pas d'importance, tu es plus brillante et consciente que ça. Tu ne peux pas te soucier de l'opinion de la médiocrité, ils ne savent dire que des médiocrités.
 


Revenir en haut
Mia


Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2013
Messages: 170
Localisation: Québec

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 23:29 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

 Je vis la même chose que toi je suis triste pour ma mère, mais en même temps je ne ressent rien ou je suis dans le déni, je ne sais pas trop.

Qu'est-ce qui me tiens en vie??? le simple fait que je ne suis pas capable de me suicider, faut croire que je n'ai pas suffisamment souffert dans mon passé de petite orpheline.
J'essai de comprendre pourquoi c'est si important de vivre alors que de toute manière on va tous mourir un jour au l'autre. Je crois qu'on devrai choisir l'endroit où  on va mourir de qu'elle manière et quand.
Je ne comprend pas n'ont plus pourquoi doit-on se battre et souffrir durant toute notre vie pour construire des milliers de choses alors qu'elles ne nous serviront plus a rien une fois mort et que de toute manière on  les perdra toutes. Qu'est-ce que ca change qu'on vivre une année de plus ou de moins? Qu'est-ce qu'on va faire de si important durant cette année?
J'ai l'impression de me battre dans le vide pour obtenir quelque chose qui n'existe pas.
_________________
Plutôt mourir que de me conformer !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 23:44 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

salut !!! Je suis là.

J'ai l'impression que c'est moi qui écris ce que tu dis. Tu parcours mon forum depuis un petit bout de temps, tu sais c'est quoi mon histoire... J'ai écrit presque la même chose quelque part. Gâcher sa vie pour courir après de l'argent, je ne comprends pas... ça ne sert à rien, on détruit tout...

Je comprends très bien ce que tu dis. Je ne savais pas que tu étais toi aussi de nature "suicidaire".
Crois-tu que c'est un standard dans notre monde ?


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 23:53 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Es-tu orpheline, tu as été adoptée ?
Ou tu es orpheline comme moi... par défaut ?

Désolé pour la question... je ne veux pas te troubler. Je veux savoir c'est quoi ton état...
Fais-moi la promesse de me laisser une chance si un jour tu te sens trop proche de...
Est-ce que tu es du genre à respecter tes promesses ? Je crois que oui...
Je veux juste que tu pense à moi pour t'aider avant de faire des choses inutiles comme mourir alors que tu peux choisir de faire tout ce que tu veux. Une vie tu en a juste une... amuse-toi le plus longtemps que tu peux.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mer 27 Nov - 00:43 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Télé Toon de nuit, c'est vraiment malade, je suis crampé souvent.
J'adore... je ne savais pas qu'il y avait ça.  C'est toi qui m'a montré.
C'est bien pour me faire rire.

Merci


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mer 27 Nov - 21:37 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Salut !

American Dad était très hardcore hier... Méchant malade !
La yeulle à terre....


Revenir en haut
Mia


Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2013
Messages: 170
Localisation: Québec

MessagePosté le: Ven 29 Nov - 00:41 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

ha oui, j'ecoutais ca avant, c'etais trop drole Smile je ne sais pas pourquois je ne l'ecoute plus
_________________
Plutôt mourir que de me conformer !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Ven 29 Nov - 01:27 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

C'est vraiment bon les comics le soir...

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Ven 29 Nov - 01:37 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Comment c'est passé ta journée ?

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Ven 29 Nov - 01:55 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Tu peux écrire dans toutes les rubriques que tu veux. Si je t'ai fait une section c'est pour que les rubriques parlent du sujet qui en est le titre. Donc si tu écris des commentaires sur ce que tu lis... c'est ok. Si tu parle de toi ou tes expériences sur le sujet... c'est ok. Pour être capable de suivre le fil de nos discussions quotidiennes, c'est mieux dans ta section... Je peux te répondre plus rapidement et les commentaires de nos échanges peuvent devenir plus privé.

Revenir en haut
Mia


Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2013
Messages: 170
Localisation: Québec

MessagePosté le: Sam 30 Nov - 01:35 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

cool !!! alors je suis libre d'aller ou je veux et de dire ce que je veux...


J'ai ete detruite de toute les manieres inimaginable,  alors j'ai le pouvoir de reproduire tous les comportements qui m'ont detruire, mais je ne le fais 
pas car personne ne merite ca. mais si quelqu' un vit pour detruire les autres, alors il le merite largement. Et si cette personne tente de se defendre en me detruisant, ce sera impossible, car je suis comme une morte vivante, on ne peux pas me tuer 2 fois. Tu sera detruit par le propre demon que tu as creer, tel est ton destin. Quand on ne sait pas controler le feu, on ne peux pas jouer avec sans se bruler ! 
_________________
Plutôt mourir que de me conformer !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Sam 30 Nov - 02:44 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Oui... Tu peux écrire où tu veux et passer les commentaires que tu veux.
Je ne suis pas du genre à mettre des limites aux autres... je me fie à leur bon sens et leur jugement.
Si je t'ai fait une section pour toi, c'est pour éviter que tout soit éparpillé partout et que de fil en aiguille les sujets de mon forum finissent par parler de tout sauf du sujet dont il porte le nom.

Si tu veux écrire dans la section "mon monde", tu peux me parler du tiens... tu peux passer des commentaires positifs ou négatifs sur ce que tu y lis, mais pas y écrire des recettes de cuisine ou parler de sujets qui sont dans d'autres sections. Sinon je perds totalement le contrôle de mon forum et les gens ne vont plus s'y retrouver.

Si tu lis des choses que tu n'aimes pas, avec lesquelles tu n'es pas d'accord, tu peux écrire et répondre ce que tu veux.
Tu as le droit à tes opinions, écrire le pire comme le meilleur.
Tu peux être enragée, méprisante, triste, contente... c'est territoire libre ici.

Je ne suis pas très sensible aux insultes, je suis dressé avec ça. Ça fait partie de mon univers d'enfant et de croissance.
Je parle de moi comme d'un fou et je m'attends à voir sur mon site plus de mépris et d'insulte que de compréhension et d'appui.
Je sais que je suis un cas "lourd" et que mes propos peuvent suciter des réactions. J'aime choquer et boulverser les conventions.
Je n'ai aucune intention de faire mal dans mes réponses, je réfléchis à mots ouverts. J'accepte que je puisse me tromper, mais pas qu'on interprète mes mots comme ayant un fond de mauvaise volonté ou pour attaquer celui ou celle à qui je réponds.
Le genre que j'attaque ce n'est pas le tiens, c'est le genre parents aveugles et autres formes d'agresseurs.
Je sais que je parle avec des gens aussi perturbés que moi, et dans mon écoute que j'ai pour eux, je ne me choque pas d'être insulté et écorché au passage.

Je sais que je n'ai pas d'allure, que j'ai beaucoup de problèmes... me le faire dire me permet seulement de réfléchir sur moi, de me poser des questions sur moi et ma façon de communiquer. Si je t'ai dit des choses que tu n'as pas aimé, il faut me le dire... pour que je comprenne et que je vois... pour me permettre de m'en excuser si j'y vois un tord ou quelque chose de mal.
Quand j'attaque verbalement ou par écrits, il n'y a pas de demi-mesure... On ne peux pas se poser de questions sur la chose et ne pas être certains de mes intentions. Si ce n'est pas évident, ce n'est pas ce que les gens croient.
J'ai l'habitude d'être mal compris et mal interprété, je crois qu'il est possible que je comprenne mal certaines choses moi aussi.
La vérité pure, ce n'est pas moi qui l'ai... je ne suis pas Dieu (mais je peux l'être avec ceux qui se prennent pour Dieu)


Je suis content... Tu es comme moi. Very Happy   Sad   Heuuu ! Non... je ne suis pas content, je suis désolé pour toi, mais je me sens moins seul.
Personne ne mérite de voir le monstre sauf ceux qui se croient monstre et s'attaquent gratuitement aux autres.
Ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas qu'ils te fassent, ce qu'ils font... C'est une loi dans ma tête et je suis surpris de voir qu'elle est aussi dans la tienne.
Je remets avec générosité (tant le bien que le mal). Je sais que tu comprends très bien ce que je dis...

Il y a 3 jours, j'ai payé un sandwish, une soupe chaude et un café à un itinérant qui avait froid. Je fais ça souvent...
Quelqu'un qui tue à coups de matraque un bébé de 9 mois qui n'a même pas eut le temps de naître... je pourrais exécuter sans aucune pitié. Quelqu'un qui applique bêtement la règle sans faire preuve de jugement et d'humanité... c'est la même chose.

J'avais deviné un peu...  tes symboles sont puissants. Tu es puissante, possiblement explosive... comme moi.
Ta rage, elle sort sous contrôle ou pas ? Tu la montre ou pas quand tu as une cible ? Ton agressivité, est-ce qu'il t'arrive de ne pas pouvoir la sortir sur ta cible et la retourner contre toi pour la contenir ? Je suis certains que oui.
J'ai déjà discuté de manière très convainquante avec une maman qui brassait beaucoup trop sévèrement sa petite fille. Péter une coche, c'est possible... mais si c'est son quotidien, je suis très bon pour dresser moi aussi.

Le monde c'est juste des paquets de fous qui se prenent les uns contre les autres. Le timbré qui t'agresse, il est vraiment con et il a vraiment des problèmes pour faire une telle chose. Pourquoi il y en a qui sont épais et sans conscience à ce point ? Parce qu'ils sont fous.
Pas mal plus que nous. En plus, ils ne sont pas contents quand on répond et riposte...

De l'autre côté, il y a ceux qui laissent faire sans regarder et ceux qui regardent, interviennent et réagissent. Des fois on est contraint de regarder sans pouvoir agir. Impuissance et monstres ne vont pas ensemble, ils sont contraire.


Dernière édition par Admin le Sam 30 Nov - 17:29 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Sam 30 Nov - 16:41 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

Si il y avait plein de monde qui écrit sur mon site, je n'aurais aucune tolérence pour ceux qui insultent ou méprises les propos d'un autre membre. Moi on peut m'agresser et m'attaquer... les autres c'est "pas touche".
Moi je suis capable de le prendre... personne ne va me briser, personne n'en a la capacité.
Quelques fois, aider implique de prendre des coups et être le sac de boxe de la personne qu'on aide.
Je me dis que même si je me ramasse un peu plus brisé (un peu plus... un peu moins...), si j'ai fait quelque chose de bien, si j'ai aidé quelqu'un à ne plus avoir mal et que je sers à sauver sa vie... mes petites blessures superficielles n'ont que peu d'importance.

À mes yeux, (sans vouloir t'insulter), tu es comme le clochard qui a froid et faim, celui que personne ne regarde et qui se fait mépriser quand il crie un peu trop fort qu'il a froid. J'essaie seulement de t'offrir un café chaud, te regarder et te respecter.
Je ne suis pas une mauvaise personne. Tu le sais... si tu viens sur mon site, c'est qu'en quelque part tu te reconnais un peu. Je suis persuadée que tu es un prédateur, que tu as un côté radical très dangereux. Je suis convaincu que tu es une bonne personne, splendide dans ses valeurs et sa façon de voir. Tu es différente, mais tu es juste. Il y a surement un beau gros monstre très puissant qui tient tout ça.

Tu es jeune, avec du temps devant toi pour corriger le tir. Les idées évoluent quelques fois... les services sont différents et plus accessibles que quand j'avais ton âge. On me disait que je souffrais d'un mal de vivre, et me proposait de m'amuser.
Les droits des enfants, oublie-ça... La DPJ ça n'existait pas.

Je ne sais pas si tu es timide, moi je ne le suis pas. Je suis vrai... Le problème c'est qu'il faut du temps pour voir et comprendre qui je suis, être rassuré et confiant, comprendre que je suis vraiment une bonne personne derrière un osti d'monstre de marde.
J'espère que je ne te fais pas peur, j'aime croire que parce que tu es borderline tu me comprends comme personne d'autre...
 


Revenir en haut
Mia


Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2013
Messages: 170
Localisation: Québec

MessagePosté le: Dim 1 Déc - 02:52 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

oui, je te comprend, oui je comprend la souffrance de n'importe qui sans l'avoir vecu. je ne ferme pas les yeux devant des horreurs, j'ai la force de les regarder et la colere pour vouloir les arreter.En quoi c'est un probleme de s'etre fait detruire et d'etre rester debout apres


oui je retourne ma colere contre moi. De toute maniere il n'y a que moi d'assez forte pour y  survivre et personne d'assez fort pour la regarder.
Je ne crois pas que quelqu'un puisse un jour assez m'aimer et avoir la force pour m'injecter du poison dans les veines lorsque je n'aurai plus la force de le faire
_________________
Plutôt mourir que de me conformer !


Revenir en haut
Mia


Hors ligne

Inscrit le: 13 Sep 2013
Messages: 170
Localisation: Québec

MessagePosté le: Dim 1 Déc - 03:09 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

je suis quand meme contente que  tu ai eu la force de lire tous les trucs deprimants que j'ai pu ecrire. je me serai surement faite enfermee pour avoir dit ca devant des moutons trop faibles qui se seraient peter une depression pis p-e meme une tentative de suicide.
_________________
Plutôt mourir que de me conformer !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Dim 1 Déc - 10:54 (2013)    Sujet du message: Écrire Répondre en citant

J'ai peur de moi autant que tu as peur de toi...
Je n'ai pas peur de toi car je suis une chose épouventable.
Tu n'as pas peur de personne car tu es une chose épouventable.
Je n'ai rien trouvé dans tes écrits qui soit de nature à te faire enfermer dans une maison de fous.
Ce que tu écris, je l'aime... et je vois la fille à travers...
Quand tu écris, je lis tes mots et j'ai l'impression que c'est moi qui les ait écrits.
Je n'ai aucun problème à supporter de lire ce que tu écris. Pour moi c'est très clair, logique et vrai. J'aime...

C'est un problème d'avoir été détruit et de rester debout après... Tout deviens extrêmes, toxiques et nocifs.
Tu es aussi dysfonctionnelle que moi à cause de ça parce que tes blessures sont impossibles à gérer. Moi aussi je ne gère pas... c'est trop.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:27 (2018)    Sujet du message: Écrire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpl borderline Index du Forum -> tpl borderline -> Mia Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 35, 6, 712, 13, 14  >
Page 6 sur 14

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
BlackAndWhite style created by feather injuTraduction par : phpBB-fr.com