tpl borderline Index du Forum tpl borderline
Pour ceux qui veulent savoir, se comprendre ou comprendre un proche atteint du trouble de la personnalité limite... bienvenu dans mon enfer.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

journal de l'humeur

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpl borderline Index du Forum -> tpl borderline -> solarlight
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SolarLight


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 21
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 17 Fév - 19:22 (2014)    Sujet du message: journal de l'humeur Répondre en citant

Bonsoir,


Bon Samedi journée pluvieuse déprimante à souhait, je me suis senti vide toute la journée, une horreur ... À la fin de la journée, j'ai une crise ou j'ai l'impression de me faire véritablement violé ... je finis assez mal. Je prend donc un médicament anxiolytique pour dormir correctement, car mon homme a le lendemain une journée spéciale sur la permaculture et doit se lever à 8:00, je me couche à minuit ayant bien été fatigué par le médicament, résultat alors que normalement le médicament agit pendant 14 heures, là aucun effet pour m'endormir correctement, je suis très fatigué mais les sursauts me réveille toutes les 5 minutes... je rentre dans une rage et m'AM méchamment fortement, jen ai encore des traces... Je me sens coupable en plus de pourrir la nuit de mon homme. 


Du coup je ferai une nuit blanche et lui aussi... il part à 9:00, je tente de redormir, pas moyen. De plus mes douleurs à l'omoplate et intercostale reprenne alors qu'elles étaient pas revenues depuis 3 mois, impossible de gouger le bras sans avoir une douleur infernale... journée sans mon homme, grise, et avec des douleurs, ça met dans l'ambiance.


Le soir arrive, mon homme rentre, on mange et je décide d'aller dormir assez tôt vers 23:00, mais la douleur intercostale est bien trop forte, impossible à calmer, je ne peux dormir, je rentre dans une seconde rage, et pour me calmer je vais dehors faire un tour vers minuit, idées suicidaires qui me passent par la tête (scénario en prime), je finis par rentrer vers 0:40, épuisé de marcher à bonne vitesse (habitude quand je suis énervé).


Je retente un endormissement mais cette douleur n'en fait qu'à sa tête, à 3:00 je pète un câble et finis par me taper dessus, et je demande à mon homme d'appeler les services d'urgences, qui réponde q'uil faut que je me débrouille pour aller à l'hôpital, étant déjà épuisé j'abandonne l'idée, et je tourne en rond pendant plus d'une heure à me demande entre hospitalisation ou suicide ... le corps n'en peut plus, le moral à zéro, je finis par m'effondrer de fatigue et arrive enfin à dormir 6 heures entre 4:30 et 11:00.


Levé ce matin dans un état dépité d'avoir fait vivre ça à mon homme, je suis en mode repli sur moi, jusqu'à ce que j'aille au CMP au rdv avec l'infirmière psy qui me suit, elle me dit pas grand chose, mais je suis un peu mieux après. La suite de la journée sera dans une ambiance d'entre deux, mi bien mi pas bien.


Voilà la chronique d'un week end bien pourri. Je vous passe le détail des émotions que vous connaissez tous lors de ce genre de crises graves. J'en ai marre de devoir subir plutôt que de vivre.
_________________
En bordure des bornes des limites


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 17 Fév - 19:22 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mar 18 Fév - 23:23 (2014)    Sujet du message: journal de l'humeur Répondre en citant

Je te comprends... Je pourris souvent les nuits de ma blonde

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 19:59 (2014)    Sujet du message: journal de l'humeur Répondre en citant

Je trouve spécial que la pluie te fasse déprimer. Moi, plus il fait mauvais dehors et plus je suis excité et que je me sens bien.
Je rêve de me planter sur le bord d'une plage pour assister au spectacle d'un ouragan dévastateur.
J'aime la pluie, quand je marche sous la pluie, mes larmes ne paraissent pas... je suis invisible.

Je ne sais pas pour toi, mais moi je tombe sur le cul à chaque fois que je téléphone dans des places parce que j'ai des crises suicidaires intenses.
Suicide-Action, supposé être là pour supporter les gens en détresse qui risque de se tuer...
Première question : Avez-vous des idées suicidaires ? Réponse : Oui.
Deuxième question : Est-ce que vous croyez que vous pouvez passer à l'acte ? Réponse : Oui, très facilement
Troisième question : Avez-vous un plan, un projet organiser pour vous tuer ? Réponse : Non... Pourquoi il me faudrait un plan ?
Et je me fais dire de ne plus appeler... parce que je n'ai pas de plan et de mise en scène pour ma mort...
Quel bande de cons ! Suicide Action, c'est quoi cette chose ? Tu téléphone et ils t'aident à mettre en Action ton Suicide ???? Bin oui... je viens de comprendre pourquoi ils portent ce nom là. Je suis vraiment con de pas avoir allumer avant.
C'est comme l'assurance emploi, on t'assure que t'en aura pas.


Revenir en haut
SolarLight


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 21
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 21 Fév - 15:11 (2014)    Sujet du message: journal de l'humeur Répondre en citant

Salut Nyx, 


Oui je n'ai jamais téléphoné aux services genre action suicide (en france SOS suicide) mais oui je pense que ça ressemble à ce qu'elle m'avait dit la psy, tes questions c'est exactement ça ... l'assurance emploi qui est ici pole emploi, oui pareil, tu  y va, il t'enregistre, et voilà ...


Bref la société qui tourne pas rond, ce n'est plus un secret je crois!


Pour en revenir au but de ce topic, là je suis tellement pas bien que je n'ai répondu nulle part sur les forums depuis 2 jours, ceci est donc mon premier message qui casse "l'abstinence" xD


J'arrive toujours pas à me souvenir et ça m'énerve, ma kinésiologue m'a dit que j'avais eu des grandes peurs aux ages suivant: 4 6 9 15 18 20 22 et 26 ans, ce qui fait déjà pas mal, et ceci ne montre que les peurs que j'ai généré, donc hors traumatismes subis... bref, j'ai tour qui est en vrac!


La pluie qui tombe faiblement, ça me gonfle, par contre oui , tu me parle d'ouragan, alors là j'y cours! j'adore les catastrophes naturelles, mais une vieille pluie à 5° pour choper des rhumes... ouai pas très intéressant! Cet hiver on a vraiment rien eu d'intéressant à part justement cette flotte moisie, même pas de neige, pas de tempête, pas de plein soleil sur quelques jours, non toujours ce temps insipide entre 3 et 11° et pluie avec un peu de vent. Ça en devient clairement déprimant, j'appelle ça d'ailleurs un temps à dépressif!


Sur ce, j'espère que tu vas bien Nyx, et les autres aussi?
_________________
En bordure des bornes des limites


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Ven 21 Fév - 17:39 (2014)    Sujet du message: journal de l'humeur Répondre en citant

Salut Solarlight !

Je comprends ton "je suis tellement pas bien". Depuis quelques jours, je te dirais que je vis intensément des crises de paniques qui m'empêchent de dormir. Mon esprit est complètement paniqué et torturé.
Je me souviens d'avoir déjà eut peur dans ma vie, mais c'était il y a très longtemps, quand j'étais une autre personne (avant mon suicide pour tuer l'enfant médiocre que j'étais...). Bref, je n'ai jamais ressenti la peur depuis environ... 30 années. Je n'ai jamais chercher à avoir une vie paisible et tranquille, je fais toujours exprès pour me foutre dans la merde pour avoir un combat à livrer. J'ai un étrange besoin de me battre toujours pour quelque chose ou contre quelque chose... Même quand je me doute que je vais peut-être en crever, j'y vais pareille, juste pour me battre... et je n'ai jamais perdu jusqu'à aujourd'hui, je n'ai jamais eut peur pour moi parce que je survis à tout ce qui est de nature vivante. Là, je suis sur les médicaments pour essayer de baisser mes crises d'angoisses. Je n'ai jamais eut aussi peur de toute ma vie de ne pas pouvoir rejoindre une autre vie. Je n'ai pas peur pour moi... j'ai peur pour quelqu'un d'autre. Je me fout complètement de crever si c'est pour faire du bien. Si je ne fais rien je vais crever.

Je me trouve très drôle... je veux sauver tout le monde, tous ceux qui vivent l'injustice ou la cruauté. Depuis des années, les gens me disent que je dois faire des choix précis, que je ne peux pas me battre contre tout. Je dois focuser sur une bataille à la fois... J'ai fait mon choix, celui de toutes mes peurs.

Tu sais, ta vie est remplie de traumas sévère, comme plusieurs d'entre nous. Ce n'est pas facile de fonctionner dans la réalité quand nos vies sont remplies d'irrationnels et de choses impossibles à digérer.
J'avais entendu dire que dans certains pays d'Europe, les troubles borderlines étaient considérés comme un handicape permanant au même titre qu'un paraplégique dysfonctionnel et que c'était couvert au même titre qu'eux.
Je trouvais génial cette conscience sociale du problème... d'accorder des primes d'invalidité aux TPL.
Travailler dans un tel état est loin d'être facile et bénéfique... mais je ne crois pas que de rester inactif soit une meilleure réponse. Pour changer la société il faut la saboter par l'intérieur... donc un peu en faire partie.

Je lis dans tes écris beaucoup de détresse, des moments vraiment infernaux... Es-tu toujours dans cet état insuportable ? Vois-tu un psy sur une base régulière ? Fais-tu des démarches extérieures pour t'en sortir ?
Quelques fois, à être trop collé sur sa marde pour la regarder on fini par en manger et s'empoisonner.

Je réfléchis souvent à ce que tu dis, toujours ce sentiment d'être violé chaque fois que tu as des relations sexuelles.
Je me posais une question... As-tu déjà eut des relations sexuelles avec des femmes ?
Tous les gais que je connais ont essayés et se sont rendu compte que ce n'était pas pour eux, ils ont donc choisi ce qu'ils voulaient... en respectant ce qu'ils étaient.
Ton sentiment d'être violé chaque fois pourrait-il venir du fait que tu entretiens une situation traumatique que tu n'as jamais choisi, mais qui t'as été imposée très jeune ? Es-tu sûr de ton orientation... c'est ça ma question ? Si ta réponse est OUI, tant mieux.... Ouf ! Ce n'est pas la raison de ton sentiment d'être violé.

J'ai une de mes tante qui est aux deux, la bisexualité ce n'est pas plus facile à vivre. Sa conjointe est strictement aux femmes et se sent blessée par cette ambivalence. De son côté, ma tante se sent un besoin de satisfaire aussi ses désirs pour le sexe opposé. C'est pas facile faire une vie de couple comme ça et se sentir bien.

Ma première blonde, à 19 ans, avait un père qui, soit par les pressions sociales, soit par difficulté à s'accepter, avait vécu une vie de couple durant une quinzaine d'années avec une femme qu'il ne désirait pas. Quand j'allais chez elle la chercher, elle détestait que je rentre car son père s'empressait à me faire des avances.
Il vivait depuis quelques années une vie complètement différente, très instable, avec beaucoup de partenaires pour lâcher son fou et s'affirmer dans sa réalité. Seulement, une semaine après que j'ai commencé à sortir avec sa fille, il s'est fait assassiner par un amant jaloux qui lui a explosé la tête en lui tirant six balles dans le visage. C'est sa fille qui l'a trouvé, et ma relation s'est terminée là.

Je vis depuis 28 années avec une femme pour qui la sexualité n'est pas un besoin. Elle m'a carencé toute ma vie au point de me rendre fou. Ma relation de couple est un enfer qui va me perdre... je vais en crever. Je suis complètement à l'opposé. Les seuls moments qui me font respirer et me gardent en vie, c'est quand je suis touché physiquement. Mais être touché sans être désirer est un supplice épouventable.

Bref ! Peu importe l'orientation sexuelle, le sexe c'est toujours compliqué. C'est toujours émotif...


Revenir en haut
SolarLight


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 21
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 24 Fév - 19:11 (2014)    Sujet du message: journal de l'humeur Répondre en citant

Salut Nyx,

Pour te répondre rapidement au moins sur les questions que tu me poses, oui des moments infernaux deviennent de plus en plus fréquent et quotidien, je vois un psychiatre toute les semaines et je fais des démarches extérieurs (autres praticiens) pour tenter de mettre de l'ordre dans tout ça.

Par contre, pour les crises où je me fais violé, c'est pas pendant les relations sexuelles, ça peut arriver à n'importe quel moment, mercredi dernier, ça m'est arrivé dans le train.. heureusement quasi vide car train du soir. L'envie d'être attaché à la merci d'un homme qui fait ce qui veut de moi date de mes 12 ans ... je me suis amusé à cet âge à m'attaché pour l'excitation, je m'étranglais à moitié aussi parfois. les femmes ne m'ont jamais vraiment attiré physiquement donc, je n'ai jamais été très loin dans une relation avec une femme.

Voilà pour ce soir, je sui trop fatigué de ma vie et de tou ça, j'ai peur de passer de l'autre coté, de mon autre coté, je crains sa présence, et je crains aussi mes réactions si je viens à franchir le pas, j'ai des comportements qui irrite mon homme de plus en plus fortement, si je le perds, autant dire que c'est fini pour moi, ça sent pas bon toute cette situation...
_________________
En bordure des bornes des limites


Revenir en haut
SolarLight


Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2014
Messages: 21
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 25 Fév - 12:39 (2014)    Sujet du message: journal de l'humeur Répondre en citant

Salut!

Un petit message pour dire que je vais être hospitalisé à partir de jeudi pour 3 semaines maximum (normalement ...). donc je serai pas là tout ce temps sauf si je trouve le moyen par moment d'aller sur internet!

Portez vous bien!
_________________
En bordure des bornes des limites


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mer 26 Fév - 01:46 (2014)    Sujet du message: journal de l'humeur Répondre en citant

J'ai fait patate !!! Mon roi est tombé au combat... je me suis cassé la gueule. Je n'écris pas beaucoup depuis un petit bout de temps. C'est des rush émotifs trop intenses.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:44 (2018)    Sujet du message: journal de l'humeur

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpl borderline Index du Forum -> tpl borderline -> solarlight Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
BlackAndWhite style created by feather injuTraduction par : phpBB-fr.com