tpl borderline Index du Forum tpl borderline
Pour ceux qui veulent savoir, se comprendre ou comprendre un proche atteint du trouble de la personnalité limite... bienvenu dans mon enfer.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Salut cousin de loin et proche borderline !
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 618, 19, 20  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpl borderline Index du Forum -> tpl borderline -> Dzaloff
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 05:09 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

pas de problème


comme on dit ( il y a ce que je croie dire, ce que je dit, ce que tu entends et ce que tu crois entendre ) dans tous cela la vérité ce perd souvent 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 23 Nov - 05:09 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 13:02 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

Je suis vraiment désolé... et je m'excuse encore une fois. (C'est vraiment typiquement borderline...)
J'espère que tu ne me garderas pas rancoeur de mon erreur d'interprétation.
Je déteste faire des erreurs, je me sens mal longtemps après... et je n'arrive pas à m'excuser assez devant la chose.
J'ai tendance à être perfectionniste et j'ai beaucoup de difficulté quand je rate mon coup. (C'est vraiment typiquement borderline...)
J'en vois de toutes les couleurs, et j'entends des choses vraiment troublantes (pour moi) si souvent dans le monde dans lequel je dois fonctionner (le monde des gens qui se disent normaux)... j'ai des difficultés à rester neutre dans certaines situations. Ne pas juger pour aider et changer la dynamique des choses, c'est quelques fois très difficile.

Tu ferais quoi avec une borderline suicidaire, qui a fait une tentative dans les derniers mois, qui vient d'une famille hyper religieuse et qui n'a pas d'aide ? On s'entend que ce n'est pas Dieu qui va la sauver, et que sa famille qui se décrit elle-même comme totalement dysfonctionnelle est sans doute la source de son problème... Elle est malheureuse dans ce milieu, mais comme elle a grandi dedans, elle continue à entretenir ce qui lui a fait tant de mal. Tu comprends ??? Je suis qui moi pour prétendre aller lui dire de laisser de côté sa religion pour se regarder et voir sa valeur ? Je ne peux pas faire ça...
Si pour une personne croire en une religion est aidant, tant mieux pour lui. Si c'est la religion qui le discrédite et le détruit, je fais quoi ??? Je vais où avec ça ? Comment je fais pour aider ? Je suis baisé à l'os !!!!

Il y a des choses comme ça, des sujets vraiment délicats avec lesquels je ne sais pas quoi faire. Je me sens impuissant et totalement dépassé... Je n'ai pas de mots, je n'en trouve pas... je ne sais plus quoi dire pour trouver une façon aidante d'appuyer et encourager à changer son regard sur soi, faire en sorte de trouver des forces positives dans une situation totalement infernale qu'est ce monde borderline. C'est comme si tout devenait trop sombre et noir... Ce n'est pas des choses qui font partie du milieu que je connais, des expériences que j'ai traversées et avec lesquelles je sais composer.
Merde !!! J'ai des limites... même si j'en ai pas.


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Lun 24 Nov - 06:03 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

salut
wow tous va bien tu a détecter un abus de langage et tu a agis, si je me souviens bien de mon message c'est vrai qu'il étais mal fait 
et tendancieux, moi je sait ce que je veut dire mais j'oubli que les autres non ( il m'arrive même parfois d'oublier des mots ) .


j'ai relue la bible il y a quelque temps et cela peut t'aider pour ton amie .
si elle a fait une tentative et donc qu'elle a rater c'est que dieu l'a voulu, donc qu'elle ne doit pas encore mourir
donc qu'elle a quelque chose a faire sur cette terre, peut être simplement découvrir sa vrai valeur, peut être 
simplement être plus indépendante ( ou autre chose ); c'est ce que j'ai découvert après ma propre tentative  .


je pense que dieu ne demande pas une dévotion aveugle mais intelligente, mous ne sommes que des pécheurs et donc imparfait 
se sont  nos actes qui doivent tendre ver la perfection dans les petits ou gros défis que dieu met sur notre route; pour un bordeline
c'est plus dur car nous prenons tous a cœur .


effectivement mon discoure est prosélytique mais il va falloir travailler avec ce que tu a elle croie en dieux serre ten .
dieu a plus d'affection pour ceux qui font un effort pour venir a lui que ceux qui n'on aucun problème 
"les premiers seront les derniers " 


tu' n'est qu'un humain je suis désoler de te dire que comme moi tu ne pourra sauver toute la terre a toi tous seul :/
en faite personne ne le peut, il y a des cas ou peut être que la seul chose que tu peut faire est juste de dire :


" moi je t'aime tel que tu est et je serait très triste si il t'arrivait quelque chose "


j'espèr t’avoir aider mon amis .


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mar 25 Nov - 00:42 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

Hummm !!! Disons que j'apprécie le commentaire.
Jouer n'est pas vraiment mon genre... manipuler non plus... mentir je ne peux pas.
Sans vouloir te vexer, moi Dieu... je n'y crois pas du tout. Si il existe, j'ai intérêt à pas me retrouver devant parce qu'il va regretter de m'avoir fait autant de saloperies. Les marins ont des dictons : dans les 40ème paralèlles (rugissants) tu pris Dieu pour qu'il vienne te sauver... Dans les 50ème hurlant, il n'y a plus un seul marin qui croit en Dieu, c'est l'enfer !
Quand je vais me battre en mer, dans des ouragans, c'est en enfer que je vais jouer... Je ne suis pas capable de croire.
Je ne vais donc pas faire semblant, ce serait pour moi un manque d'intégrité et d'honnêteté.

Ta dernière phrase est plus de mon genre... mais je ne la connais pas. Dire que je l'aime tel qu'elle est serait donc... faux.

Tu as raison de dire que je ne vais pas sauver tout le monde... je n'ai pas cette prétention. Mais rien ne m'empêche d'essayer de faire mon possible pour éviter que des gens remplis de belle conscience se tuent au lieu d'envoyer chier tous ceux qui les méprisent de manière à vivre leur vie. Moi des jeunes de 15 ans qui se tuent... je ne suis plus capable de supporter ça.
Des gens sous médication qui réagissent mal et qui se font fusiller en pleine rue, ça non plus je ne veux plus voir ça. Des gens discriminés, méprisés, marginalisés parce qu'il ont des opinions différentes et qu'ils font des choix différents... bin c'est quoi le problème ??? On est dans une démocratie ou pas ???? Ils ne pensent pas comme tout le monde donc on leur colle un diagnostique de malade.


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Mar 25 Nov - 05:49 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

salut


je ne te parle pas de mentir mais d'utiliser les cartes que tu a a disposition, si elle croie en dieux tu sait comme moi ( comme on nous l'a rabâcher ) que dieux est amoure 
donc si elle y croie tu peut lui rappeler se simple fait, bien sur tu peut l'exprimer comme tu le veut 


" ton dieux veille sur toi ... etc "


de base j'aime tous le monde et je suis triste quand il arrive quelque chose a quel qu'un. c'est un '" fond diffus humain " le bon le mauvais ...


cette personne  doit apprendre a ce séparer des gens nuisible de ne plus les écouter ( plus facile a dire...) .
trouver ces qualités, c'est la que tu rentre en jeux ... bon la je me creuse la tête mais je manque d'info, je ne suis pas a ta place.


ton analogie avec la mer est belle et très juste mais ( et c'est valable asser souvent ) elle oublie les mers calme avec bon vent, les îles riche ...


bien sur toi ce qui t’éclate c'est la tempette, bon , mais tu n’apprécie pas un bon vent arriérer quant tu veut rentrer a la maison ??
un peut de calme entre deux batailles, je sens que tu va me dire non mais je suis sure que tu aime quand la mer est clame de temps en temps ^^


pour finir j'ai une question ( qui n'a rien a voir ) : doit on dire " A Quebec "  ou " AU Quebec " 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mar 25 Nov - 23:20 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

Le hic c'est que je manque d'infos moi aussi... Si elle se fait violer par quelqu'un dans son entourage qui lui dit que c'est Dieu qui veux ça, et bla bla bla... Et bien ça va être très loin de l'aider.

Il y a des femmes dans certains pays qui luttent pour ne pas avoir de droits, parce que c'est différent de ce qu'elle connaissent.
La différence fait souvent peur... même quand c'est des changements pour le mieux.
Celles qui militent pour en avoir sont victimes d'oppressions, et souvent elles se font tuer... Alors ça fait encore plus peur.
C'est seulement que les changements sont acceptés et que la majorité en fait usage sans répression, que les mentalités changent et que les gens se disent : Ouf ! Je ne reviendrais jamais en arrière, être privé de mes droits...

Je vais t'étonner pour ce qui est de la voile. Quand je fais des voyages, je ne veux pas affronter de tempêtes, je regarde la météo pour éviter de me ramasser dedans. C'est quand je vois qu'il y a un ouragan qui remonte la côte Atlantique vers le nord,  j'y vais juste pour le plaisir de me battre. Selon les conditions, direction de vents, la rentrée au port peut être aussi périeuse que la sortie et la promenade. Depuis que je sais que je suis borderline, je n'ai plus fait ce genre de sortie. Il y a comme quelque chose qui s'est brisé en moi. Comme si je me rendais compte que ma confiance en moi est totalement démesuré et qu'à force de jouer avec plus grand et puissant que moi... je vais finir par en crever. J'ai fait ça durant 30 années et jamais je ne me suis couché. C'est comme si j'avais pris conscience que je ne pouvais pas toujours gagner.
J'aime pas ça... je vais y retourner un jour. Après tout, le St-Laurent est réputé mondialement comme étant la pire place au monde pour naviguer, avec le Cap Horn. Donc je me suis fait la main en enfer.

Pour répondre à ta question, à Québec... c'est la ville de Québec. Au Québec... c'est la province (ou le pays pour ceux qui en rêvent).


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Mer 26 Nov - 05:59 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

salut


je comprend que tu n'a pas de contacte fréquent avec cette personne, du coup te peut encore moins agir. meme avec toute la 
bonne volonté du monde, si tu peut juste rester a l'écoute . il est vrai que la dérive sectaire permet ce genre de cas, utiliser une 
entité supérieur comme dieu pour justifier ça ... enfin reste a l'écoute .


peut être a tu trouver un nouvel adversaire " qui maîtrise les autres est fort, qui ce maîtrise soi même est plus fort encore "


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 01:15 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

Peu importe la religion, je ne suis pas contre si ça fait du bien. Ce n'est donc pas un adversaire en soi.
Ceux qui en usent pour faire du mal et discriminer ou juger de la valeur des autres, ça c'est des adversaires trop faciles à battre. Les moralistes ne tiennent pas longtemps devant moi, j'ai beaucoup de facilité à les déconstruire.
Ceux qui ont essayé se sont retrouvés avec leur foi ébranlée, et ils ne sont jamais revenus essayer de me convaincre... en me disant que j'étais Satan. Je préfère la vérité de mon enfer à une illusion de paradis en étant soumis à un sauveur qui n'est rien d'autre qu'un homme en chair et en os qui essaie de faire de la propagande idéologique.


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 15:51 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

salut 




haaa je suis bien d'accord, un duo de témoin de geova sont venu chez moi une foie lol a l’époque je m’intéressait a la sorcellerie.
ils n'ont tenue que trente minutes avent de fuir comme des vilains .


j'en suis revenu mais j'y ai apprit pas mal de choses ... enfin


je pense qu'un " moralisateur " l'est parce-qu’il ne comprend pas lui même les textes et qu'il a besoin d'appliquer aux autres ces même
idées pour tenter de les comprendre .


"on n'est jamais plus dans l'erreur que l'orque l'on crois avoir raison " 
la vérité est un peut plus compliquer que ça, a mon avis 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 18:21 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

Lol !!!!

Méchant satanique...
Bref, le Marteau des socrcières c'est dans la suite de tes lectures passionnantes !


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Dim 30 Nov - 15:16 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

salut


ha ne m'en parle plus, comme je te le disait il est en russe  Shocked  sa me frustre  Laughing
au finale je n'ai fait que lire des raccourcit pseudo philosophique, une certaine façon de penser et la certitude de vouloir aide autrui .
a chaque fois que je voulais tenter quelque chose une petite voie intérieur me disait " non fait pas ça, tu veut vraiment appeler un esprit pour ça ? " ...


ce n'est pas être medium c'est du bon sens .


comme je te le disait j'en suis revenu depuis que j'ai entendu parler des " prédiction barnome " ( oui je tirait les tarot aussi ) ce-sont des prédiction qui sont tellement vague 
que ça peut coller a n'importe qui n'importe quand ( c'est exactement ce que je faisait .


du coup je me suis rendu compte que je n'ai aucuns pouvoir quel qu’il soit ou peut être celui d’écouter et de réfléchir ( et surtout de ne pas juger ) 
peut être toute foie un petit don pour la diplomatie. >< 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Dim 30 Nov - 22:22 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

C'est faux... tu as le pouvoir de changer ton regard et voir avec des yeux différents.
Je suis content de voir que tu écris des qualités que tu as ou que tu crois avoir...
C'est bien de se regarder avec des yeux positifs.

Tu devrais faire une liste et justifier le pourquoi de chacune de tes qualités. Je suis ceci parce que j'agis comme cela... etc.
Après ça, regarder ce que tu peux faire avec cette liste de qualités pour faire des choses qui te font du bien.

À +


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Lun 1 Déc - 03:28 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

salut


mon tarot m'avais dit de faire ça et tu sait qualité, défaut, bien ,mal c'est beaucoup une question de circonstance.
mais il est vrais que je ne les ais jamais justifier .


le tous pour moi est d'assumer autant mes qualités que mes défauts, je ne suis pas parfait et s'est bien comme ça.
je cherche a m’améliorer mais cela ce passe en un temps T .


c'est pour ça que j'ais souvent besoin de me retrouver seul, pour pouvoir laisser parler mon coter râleur, grivois,
intolérant ...
il faut que mes deux facettes puisse s'exprimer ^^ je suis comme ça et sans en être fière je n'en n'ai pas honte .
j'essaye de l'exprimer de façon humoristique pour que ça passe mieux XD.


quand a mais qualités elles s'actives automatiquement dé que je sort de chez moi  Very Happy .


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Lun 1 Déc - 12:56 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

Essayer d'être parfait c'est une course vers l'inutile... vive les défauts !!!
Devant mes étudiants, je me trompe souvent... mais comme je me donne le droit d'être con et de faire des erreurs (je suis un peu clown...) ça les fait rire. Je ne suis pas prétentieux et hautain... et très loin d'être parfait. Donc je joue avec mes imperfections pour divertir et amuser. C'est pour ça qu'ils m'apprécient, ils ne se sentent pas inférieurs et dévalués... ils sont juste humains devant un autre humain qui est devant eux. Apprendre est un plaisir, l'école en a fait une corvée pénible que tout le monde déteste. Je suis un mouton noir dans mon milieu, et j'adore l'être parce que moi j'ai des résultats qui font chier tous mes collègues conformistes qui se regardent comme des êtres supérieurs, des références à imiter, des gens qui savent penser mieux que les autres...

Bref, la perfection et ceux qui se complaisent dans les images... je les emmerde !


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Lun 1 Déc - 15:09 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

salut


message supprimer pare l'auteur pour manque d’intérêt 


Dernière édition par dzaloff le Mar 2 Déc - 12:57 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Lun 1 Déc - 21:01 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

Bref... il n'y a pas de problème.
À chacun sa façon de faire et d'être...


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Mar 9 Déc - 04:51 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

bon je répond plus la parce que ma prof de musique nous a ajouter " noel blanc " a une semaine du spectacle  Shocked
du coup je boss comme un fou .


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mar 9 Déc - 13:15 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

Salut Dzalff ! Je suis content d'avoir de tes nouvelles... je me posais des questions à savoir si tu allais bien ou pas.
Pour plusieurs le temps des fêtes est un calvaire qui augmente leur détresse. J'étais un peu inquiêt.

Là, je suis plus que rassuré. Tu suis des cours de musique ???? Cool... Tu m'avais dit que tu jouais du clavier si je me rappelle bien. Est-ce que ça existe des Noël blanc par chez vous ?

Les deux fois que j'ai été en Martinique, j'ai trouvé vraiment étrange d'entendre des chansons de Noël qui parlent de neige alors que j'avais les deux pieds dans le sable. Encore plus étrange, voir des palmiers avec des lumières de Noël... C'est un peu comme si j'étais sur une autre planète Smile Entendre les locaux se plaindre du froid quand il fait 22 degrés... là je ne comprennais plus rien. La neige, l'hiver, le traineau du Pornoelle avec ses reines, c'est une histoire avec du froid du genre -22 degrés. Les gens ne me croyaient pas que ça existait des températures comme ça, persuadé qu'à de telles températures rien ne peut survivre. J'ai trouvé ça très drôle.

À St-Aubin-sur-Mer, en Normandie (où j'ai vécu durant 2 ans), il a neigé une fois. Un petit tapis blanc d'un centimètre qui avait causé beaucoup de problèmes de circulation et la fermeture de mon école. J'étais vraiment content d'avoir congé pour si peu de neige. Chez nous, même avec 30 cm les écoles restent ouvertes... ils font chier ! 


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 05:16 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

salut


je te rassure je vais bien ( ma déprime de noël est un peut en retard cette année ) et puis il n'y a pas de raison ^^
j'ai mon permis et une belle voiture 


bien que ... la chanson " noël blanc " me met un peut mal a l'aise, j'ai du mal avec les paroles ( souvenir d'enfance tous ça... ) 
en faite je joue du violoncelle  Smile  .


cette année mes parents et moi allons passer noël entre nous ( j'ai le secret espoirs que mon oncle et surtout mes cousins viendrons mais je n'i croie pas trop )
mais la nouvelle année mon oncle ( un autre j'en ais neuf ) et ma cousine viendrons se sera un peur plus animé .


la neige arrive tard ici ( quand elle arrive ) et elle tien rarement plus de quelques jours, mes parent ne cesses de rappeler l’époque ou
il a fait moins quinze mais ça n'ai jamais arriver en ma présence .


tu doit être plus habituer a la neige, chez toi quand sa tombe sa fait pas semblent ( de ce que j'ai pu en voire sur des vidéos YouTube ) 
mon frère pas alliance vie dans les îles et il est venu une foie, lol il étais en polaire alors que je supportais tous juste ma chemise  ^^.


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 10:04 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

Violoncelle !!!! Ouaou Smile C'est super....
Un instrument splendide avec une sonorité merveilleuse.
Connais-tu le groupe Apocalyptica ? C'est du Métal joué au violoncelle... C'est impressionnant.

Les différences de climats sont très amusantes quand on est habitué a un certain environnement. Au Costa Rica, sur la plage ou on a passé une semaine il faisait 35 degrés avec 90 % d'humidité. Quand un rentrait dans la jungle il ne faisait que 20 degrés et on gelait. C'était très drôle....


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 16:25 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

salut


oui je connais bien apocalyptica ^^ , c'est grâce a eux que j'ai comprit que le violoncelle pouvait jouer autre chose que du classique  Smile
mon but ultime est de jouer "nothing else mater" car je trouve qu'ils le joue trop vite ^^
je trouve leurs clip vraiment très beau, leurs reprises sont splendides et leurs création sont plus belle encore 
enfin je suis fan quoi  Embarassed .


pour ma part je ne vie bien qu'a 21 °c  Cool  




https://www.youtube.com/watch?v=rbTozgoj9OQ
a la bonne vitesse : du bonbon pour les yeux et les oreilles 


https://www.youtube.com/watch?v=cG3MFCcn09Q
particulier mais j'adore nina hagen ^^


http://www.lacoccinelle.net/259016.html
pour la traduction ^^


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 00:35 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

Qui ne vivrait pas bien à 21 degrés ??? Ce n'est pas pour rien que je coupe mon hiver en deux pour me sauver du froid un court moment.

J'écoute tes liens et je te reviens plus tard...


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 12:22 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

lol ma mère vie a 10 °c en moyenne elle est malheureuse en été  Laughing

Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Ven 12 Déc - 00:13 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

https://www.youtube.com/watch?v=rbTozgoj9OQ
premier lien interdit dans mon pays.... Sad

https://www.youtube.com/watch?v=cG3MFCcn09Q
Oui !!! Je connais.... J'ai déjà écouté cette version.

http://www.lacoccinelle.net/259016.html
Merci pour les paroles... c'est comme de circonstance Smile pour un marin.

J'ai rencontré des parents de jeunes (18-24 ans) qui sont borderlines et font partie d'une association. Ils confirment les effets dommageables des thérapies sur leurs enfants, et ils capotent devant le fait d'être sans assistance pour sauver leurs enfants.
J'ai expliqué quelques concepts sur les perceptions transformantes...

Être suicidaire n'est pas une mauvaise chose, c'est même un letmotiv très puissant et positif... quand on sait en user de la bonne façon. Si tu es prêt à te tuer, foutre ta vie en l'air, qu'est-ce qui enpêche de faire ce que l'on veut sans avoir aucune déception, honte ou peur, du fait que plus rien n'a vraiment d'importance. Quand on a plus peur de mourir, de quoi pourait-on avoir peur qui serait plus terrible que ça ? Rien... C'est génial. Il n'y a plus de limites... tout est ouvert devant, et rien ne peut nous arrêter. C'est ce qui m'a aidé à changer ma vie et être ce que je suis... encore en vie.
Je ne dis pas que je ne pense plus au suicide ou que je ne fais pas des petites tentatives occasionnelles, mais cette pensée de liberté absolue me garde toujours ici. C'est user d'une force noire pour en faire une chose qui me fait respirer.
Ceux qui me disent que je devrais crever, j'aime bien les faire chier.... Smile Ça fait partie des petits plaisirs de ma vie.


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Ven 12 Déc - 06:30 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

salut


je ne pourrait pas te parler de thérapie car j'ai finalement décider de ne pas faire appel au psy 
dont mon docteur ma parler ( je crois que la meilleur thérapie pour moi serrait de trouver du boulot )


sur le suicide : je pense qu'il y a une différence entre en avoir rien a foutre et vouloir en finir bien sure ce sont les deux faces 
d'une même médaille .
je pense qu'il faut un minimum d'instinct de survie pour avancer dans la bonne voie, ça ne tien a pas grand chose .


la honte peut être très handicapante voire immobilisent, j'ai déjà quitter des mission d’intérim pars-que ce sentiment étais 
trop puissent ( a cause de quoi je ne sait pas, ça m'est tomber dessus une journée et je ne pouvait plus me présenter devant mes collègues )


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Sam 13 Déc - 00:48 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

Explique-moi la différence entre vouloir en finir et ne plus rien en avoir à foutre....
Si une personne tient encore à quelque chose... elle ne va pas mettre fin à sa vie.
Si elle n'en à plus rien à foutre de sa vie, qu'il ne reste plus aucun espoir à quoi s'accrocher... elle va mettre un terme à sa souffrance. Donc, seulement ceux qui n'en n'ont plus rien à foutre se foutent en l'air et se suicident.
Quand tu crois que la seule solution qu'il te reste c'est crever... explique-moi ce qui compte encore dans ta vie ? Rien qui ne fasse le poids... donc plus rien à foutre de rien, même pas de sa vie.
C'est la même face sur la médaille... l'autre face c'est comment tu joues avec cet état. Même si tu la fait tourner très vite et que tu as l'impression de voir une sphère... ça reste la même pièce.

La honte est un sentiment qui peut mener à des gestes de suicides... Je ne dis pas le contraire. Les chinois se suicident quand ils ont un échec à l'école. Faire ça au Québec, il ne resterait plus personne. Si la personne se disait : Je vais crever... je n'ai plus d'honneur, je suis une honte... et bien soit, je vais faire exprès de ne pas avoir d'honneur et d'être le plus honteux possible, parce qu'un mort ça n'a de toutes façons aucun honneur ni aucune honte. Bref, je suis déjà crever, donc j'en ai plus rien à foutre... Que les autres vivent la honte et le déshonneur Smile


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Sam 13 Déc - 04:03 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

salut


tu disait que que d'en avoir rien a foutre te permettais de faire tous ce que tu voulais,
mais faut il encore avoir un désire. si ton seul désire est celui de mourir alors voila la différence .


je pense même que se sont vraiment deux choses différents : le manque d’intérêt et l’obsession de la mort .
lorsque j'ais tenter d'en finir je ne voyais plus qu'une seul alternative, une seul solution .
je n'avais pas d'autre envies .


si tu en a rien a foutre de tous alors qu'il te reste des envies folles, alors oui tu peut 
a loisir t'y adonner, tu peut faire le tour du monde avec rien dans les poches .


mais il faut avoir l'envie, une idée, une solution a ta situation problématique .


alors que je n'avais ni envies, ni idées ce n'ai que le l’en-demain que j'ai décider de venir chez mes parent 
découvrent ainsi que c'étais seulement la solitude qui me tuait .


maintenant chaque causes est différente.


j'ai vu des gens vivre sans honneur, c'est une manière, une façon de vivre sans amour propre, je pense que la honte n’apparaît 
que si l'on a peut être trop d'amour propre encore une foie je fait preuve de plus d’autodérision depuis que je suis chez mes parents .


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Dim 14 Déc - 23:17 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

Je voulais mourir, pour moi c'était la seule solution pour mettre fin à ma douleur et ma détresse. Des solutions il n'y en avait pas d'autre. Avoir envie de quelque chose d'autre que me tuer... ça n'existait pas. Il ne restait plus rien autour à quoi je pouvais m'accrocher pour me montrer que d'autres choix pouvaient être considérés... je n'avais pas d'autre choix. C'est pour ça que je me suis tué.

Ce qui est étrange, c'est que je considère avoir réussi mon suicide. Durant mon agonie, j'ai pris conscience que plus rien ne pouvait avoir de conséquence et de pouvoir sur moi... comme si j'étais devenu invincible. Quelle peine ou conséquence est pire qu'une condamnation à mort, que de perdre sa vie ? Rien... C'est le summum des conséquences possibles et j'étais en train de le faire par mon propre choix (le seul possible). Quand j'ai compris que j'acceptais de mourir sans que ce ne soit un problème pour moi, je me suis dit qu'il n'y avait plus rien qui puisse me faire obstacle, donc plus aucune limite, aucune règle à suivre, aucune critique qui puisse m'être faite qui aurait du poids pour me blesser... plus rien ne pouvais me faire plus de mal que ce que j'étais en train de faire en me tuant. Donc je me suis retrouvé dans une situation des plus étrange... J'étais comme un mort qui repose en paix, sans peur, sans émotion... juste une chose qui n'a plus aucune valeur. Je n'avais pas de désirs de faire des choses, j'avais juste la possibilité d'être ce que je voulais et faire ce que je voulais. J'ai fait la chose qui a changé ma vie, je me suis choisi, j'ai choisi d'être et d'exister malgré les autres et leur monde. 

Me suicider a été une chose qui est devenue positive, car cela m'a permis de transformer ma détresse en force.
Tous ceux qui sont poussés à ne pouvoir choisir autre chose que de mettre fin à leur vie ont cette possibilité de voir que cet état leur donne une liberté infini et qu'ils peuvent user de cette détermination à mourir comme d'un outil pour devenir puissant. Se suicider n'est pas un geste de lâchté, il faut beaucoup de courage pour poser le geste. Ne pas avoir peur de mourir n'est pas de la lâcheté, c'est ceux qui ont peur de mourir toute leur vie sans la vivre qui font preuve de faiblesse, du fait que la mort est inévitable et que personne n'est éternel. J'ai fait à quelques reprises des petites tentatives de suicides, mais jamais aussi dangereusement envoutante que ma première. Chaque fois j'ai repensé à cette liberté infini que mon désir de mourir me procurait, pour foncer sans limite dans ma vie et sortir rapidement de ma détresse.

Je ne dis pas que je ne souffre pas. J'ai mal si profondément que ma douleur m'est si insupportable que je pense au suicide tous les jours. Mais ma douleur n'est plus liée à un sentiment de détresse. J'ai mal, je suis écoeuré d'avoir mal, et l'idée de mettre fin à ma vie est devenue plus un choix de raisonnement logique que de détresse émotive. Disons que c'est peut-être pire, car c'est imprévisible et invisible aux yeux des autres, il n'y a aucun signal, aucun plan, aucune prémiditation, aucun avertissement, et visuellement ainsi que psychologiquement je ne démontre pas de détresse ni de signe de dépression.
Chaque jour je remets le geste à demain... c'est un peu pour ça que je fais des thérapies, pour m'aider à arrêter d'être obsédé et dirigé par la mort.

Ce que j'ai fait depuis que je me suis libéré de toutes contraintes humaines, c'est de reprendre mes études. Malgré le fait que j'ai toujours refusé de me conformer en répétant le contenu des cours durant mes études, j'ai réussi dans la plus grande confrontation à faire 27 années d'études et décrocher un tas de bouts de papiers sans valeur à mes yeux (des dîplômes).
Je ne suis jamais resté dans des emplois où je n'étais pas respecté, j'ai donc très souvent changé d'emplois en me faisant mettre dehors pour avoir traité mes patrons avec le même mépris qu'ils me démontraient. J'ai fait tellement de choses que j'ai gagné en capacité de diversité à faire et fabriquer ce que je veux. J'ai gagné en polyvalence... au point où je fais presque tout par moi-même. Cette polyvalence m'a permis de me lancer en affaire (faute d'endurer des patrons), puis de devenir prof et capable de comprendre comment aider ceux qui sont devant moi, avec respect devant les particularités de chacun.

Mon absence de limite, ma liberté suicidaire est positive et représente un outil qui me permet d'agir. Bref, être mort me rend plus vivant que bien des vivants autours de moi. Je déteste travailler, je n'aime pas mon travail, je n'aime pas comment fonctionne le monde dans lequel je vis, je n'aime pas grand chose qui soit relié à l'humanité. Je fais toujours ce que je veux, parce que je n'ai rien à perdre. Ma vie est remplie de marde, mais aussi remplie de moments grandioses que peu se donnent le droit de vivre. Ne plus rien avoir à foutre n'est pas un désir de faire des choses, c'est seulement une capacité à enlever tout les obstacles devant soit pour choisir de marcher sur son chemin et respecter nos choix.

Je n'ai pas d'envie, je n'ai pas d'idée pour m'en sortir... je ne vois aucune solution à ma vie. Je ne crois même pas qu'il est possible de ne plus être borderline. Comment est-il possible d'avoir de l'intérêt pour des choses quand on est en détresse ? Quand j'étais en détresse je n'avais aucun intérêt pour rien... j'étais juste un zombie qui marche dans le mauvais monde.

Ce que je dis c'est qu'il est possible d'user du pire de notre noirceur pour en faire un outil incroyable pour se transformer, changer sa vie. J'étais introverti, timide, silencieux, un souffre douleur qui ne démontrait jamais aucune opposition... j'étais muet et invisible. J'étais profondément dépressif, je me détestais, j'évitais tous contacts avec les autres, je m'isolais pour éviter d'être agressé. J'avais peur de tout, je ne ressentais aucun espoir ni aucune joie. J'étais dévasté par ma douleur.
J'existe et je fais comme je suis, donc ce que je veux... Je suis donc extraverti, sans aucune peur donc pas timide (je parle devant 200 personnes sans éprouver de stress), je suis loin d'être silencieux car même sans micro ma voix porte loin. J'endure assez de douleurs comme ça, alors je n'accepte pas que d'autres se permettent d'en rajouter... je m'impose. Je ne suis pas invisible, je dérange, je dis ce que je pense... Je ne suis plus dépressif, je m'aime et me choisi. Je n'ai plus peur d'être en contact avec les autres (j'ai conscience que tous les autres ont bien plus peur que moi). Je ne ressens pas l'espoir, je suis sans avoir d'attente, demain n'existe pas. Je ne ressens pas la joie, mais j'ai des moments de plaisirs. 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Dim 14 Déc - 23:29 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

Une personne suicidaire as des forces gigantesques qu'elle ne voit pas. Le problème est que la puissance de sa noirceur se retourne contre elle-même. Cette force n'est pas dirigée, elle est subie. C'est ce qui enfonce dans un tourbillon de détresse celui qui pense à mettre fin à sa vie. Comme je ne crois pas que l'on puisse guérir de ce problème, je crois que la seule autre option n'est pas de se tuer, mais de voir comme un cadeau constructif la démesure de la puissance de notre noirceur.

Un personne qui pense au suicide, je ne vais pas lui dire qu'il fait une erreur, que la vie est belle et rose... Il ne peut pas croire ça, ce n'est pas sa réalité. Cette personne qui veut se suicider je vais lui dire de regarder la puissance derrière son désir morbide, l'immensité de cette force qui le pousse à se tuer... pour lui faire voir que toute cette puissance vient de lui et représente une qualité que peu ont. Je vais lui dire : Si tu veux te tuer, pourquoi tu ne ferais pas toutes les conneries que tu veux avant de crever, histoire d'avoir du plaisir avant de partir... Qu'est-ce que tu en as à foutre, de toute façon tu vas crever !


Revenir en haut
dzaloff


Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2014
Messages: 255
Localisation: loiret france

MessagePosté le: Lun 15 Déc - 05:44 (2014)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline ! Répondre en citant

salut


je suis d'accord avec toi, l'envie de mort est comme un laser diriger sur une seul idée, rediriger ce laser est sans doute la bonne chose a faire .
je pense plutôt a une idée a long terme comme apprendre une langue Etrangères ( enfin ce n'est qu'une idée peut être pas très bonne ).


il y a forcement une ancienne envie qu'il va falloir ramener a la surface, je pense pour ma part a une bonne cuite, ca fait parler et peut etre 
remémorer d’ancien désire ( mais tu n'a peut être pas la possibilité de faire ça ).


je me souvient d'une page internet qui tentais de faire passer l'envie de suicide, avec le résultat que l'on sait :/
le problème étant que cette page ne donne pas une autre idée a suivre .


tu sera toujours plus efficace qu'une page trouver au hasard .


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:31 (2018)    Sujet du message: Salut cousin de loin et proche borderline !

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpl borderline Index du Forum -> tpl borderline -> Dzaloff Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 618, 19, 20  >
Page 5 sur 20

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
BlackAndWhite style created by feather injuTraduction par : phpBB-fr.com