tpl borderline Index du Forum tpl borderline
Pour ceux qui veulent savoir, se comprendre ou comprendre un proche atteint du trouble de la personnalité limite... bienvenu dans mon enfer.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Pourquoi j'ai connue tant de monde et je n'ai pas d'amis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpl borderline Index du Forum -> tpl borderline -> Oliwood
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
kimea


Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2014
Messages: 3
Localisation: Fresne le plan

MessagePosté le: Mar 8 Juil - 10:14 (2014)    Sujet du message: Pourquoi j'ai connue tant de monde et je n'ai pas d'amis Répondre en citant

Lorsque j’intègre un nouveau groupe (amis, travail, club de sport...). Je me montre d'abord un peu comme je suis en mieux souriante, gentille, attentionnée et un peu désinvolte) car je suis heureuse de rencontrer des gens et je souhaite partager mon enthousiasme et ma singularité. Puis ils me montrent qui ils sont, alors je commence à les comprendre puis à les apprécier totalement pour ce qu'ils sont sans aucun défauts. Je les place sur mon pied d'estale et je m’oublie. Puis je me rends compte qu’ils sont si parfaits et que je suis médiocre. Je suis accablée par la peur qu’ils me rejettent en voyant ma médiocrité ou qu’ils se moquent de moi et me renvoie à ma médiocrité. Alors je fais tout pour correspondre à ce qu’ils attendent de moi et tout ce passe bien… pour eux... car moi au bout d’un moment j’étouffe, je hurle de ne pas être… et je suis terrifiée d’être rejetée…J’ai l’impression qu’ils me demandent de ne pas exister, qu’ils me font le chantage de partir si je me montre tel que je suis. Alors je commence à les tester pour voir s’ils vont supporter tel et tel acte ou paroles. Et pour savoir si je vais enfin profiter pleinement de cette relation en étant moi-même et en m'exprimant. Car je n'aspire qu'à être vrais dans mes relations; ça si non rien. Jusqu’à ce qu’ils craquent en montrant de l’impatience ou du rejet, juste un peu…. Ça me suffit… Je me dis alors qu’ils ne pourront pas supporter qui je suis puisqu’ils ne supportent pas cela. Alors je commence à faire mes valises… Et je me sens abandonnée avant de l’être. Je deviens désagréable par tristesse et par honte et par colère d’être rejetée puis je m’en vais dans un chaos que je provoque juste avant de partir comme une furie ou bien sans un bruit…

Je suis en traitement psychiatrique (thérapie de soutien d'inspiration analytique et comportementale) depuis 6 mois et j’ai été diagnostiqué borderline (j’ai tous les traits mais je les caches). Je travaille sur moi depuis le début de l'âge adulte. On peut dire que cela fait 15 ans que je travaille sur moi et sur le monde. J'ai mis du temps à comprendre ce qui n'allait pas dans ce monde et je commence à comprendre que ce qui ne va pas c'est moi. Mais je pense que le monde à aussi sa part.

J'ai commencé par la relaxation, le sport puis la PNL (programmation neurolinguistique). Des enregistrements audios gratuits sur internet puis de l'auto hypnose et je pense que cela m'a beaucoup aidé dans ma prise de conscience que finalement y'a quelqu'un là dedans (Dans mon corps). Avant je ne savais même pas que j'étais. Dans la coure de récréation je n'allais pas réclamer le bonbon lors de la distribution car je me disais que je n'en aurais pas, C'était comme ça. Et j'avais peur d'arrivé alors qu'il n'y en aurait plus... Plus pour moi par ce que je n'existe pas. Sans colère j'ai toujours accepté de n'être personne. Et je regardais les autres pour faire comme eux. Et je les admirai de réussir si facilement des choses qu'il me fallait tellement d'efforts pour accomplir. Comme aller vers une autre personne et lui dire "bonjour" par exemple.

Lorsque j'ai eu 10 ans j'ai commencé à me regarder sans cesse dans le miroir, puis à me pouponner car cela créait des réactions chez les autres: "j'étais belle"? J'étais donc quelqu'un! Jusqu'à ce que mon demi-frère me viole. Je n'étais plus rien une fois de plus.

A l'oriogine je me regardais dans le miroir et j'ai continué des années, c'était devenue une obsession. Je me regardais, me parlais, faisais des jeux de rôle pour m'adapter au monde social et être aussi forte que les autres à ce jeux. Mais je n'avais pas compris qu'eux ne jouaient pas. Que toutes ces attitudes leurs venaient naturellement. Et que moi j'étais une handicape des autres. Et pourtant je ne vivais que pour et par le regard des autres. Trop sensible. Trop abîmée par la vie déjà trop jeune. Alors je suis resté timide.

Depuis je suis formatrice pour adultes, j'ai 34 ans et je donne des cours à des groupes de 20 personnes avec aisance. Je suis reconnue et apprécié dans mon métier hors mis le fait que je ne parviens pas à rester trop longtemps dans une entreprise car je ne peux pas approfondir la relation avec mes collègues car je ne sais pas comment on fait. Alors je suis chaleureuse et souriante tout le temps et ça intrigue...

Mais je n'ai aucun ami sauf mon compagnon et mon amant et mon ex-compagnon enfin bref... Oui je sais même moi ça me fais bizarre quand j'écris ça. Mais j'en suis là par ce que je me suis battu avec mes armes: un bouclier en papier mâché et un couteau sans lame et beaucoup de larmes.

Le tout est de ne pas recommencer sans cesse le même schéma…

Pour en revenir à cette histoire de miroir: On me disait narcissique "Mais oui TU ES BELLE" Mais en fait j'étais obsédée par le miroir par ce que je ne me voyais pas dedans... Je cherchais mais je ne me voyais pas ...et pour cause, je n'étais rien...
_________________
Toujours les yeux mouillés sauf quand je rie aux éclats...


Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Mar 8 Juil - 10:14 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mer 9 Juil - 10:35 (2014)    Sujet du message: Pourquoi j'ai connue tant de monde et je n'ai pas d'amis Répondre en citant

Superbe !!!

Mes chemins sont similaires aux tiens... Je suis passé de détruit, introverti et invisible pour devenir le contraire. Je suis devenu prof et j'enseigne sans aucune gène devant des salles remplies.
J'ai une volonté d'aider... pas de juger. Alors mes étudiants m'adorent et je me sens très valorisé.
Mais être valorisé n'a aucune importance à mes yeux, demain je pourrais partir sans avoir d'autres raisons que : j'ai pu le goût. Je n'entretient aucune relation avec les autres profs qui sont rigides et bien trop conformistes.

La différence entre toi et moi, c'est la différence que je remarque toujours.... Il faut croire que je ne suis pas standard.... même comme borderline.
Je n'ai rien à faire de ce que les autres disent de moi, je ne fait jamais les choses pour l'image. Je fais ce que je crois juste, je vis selon mes convictions et je me montre tel que je suis. Les gens acceptent, sinon ils passent leur chemin et c'est très bien comme ça.
Je ne sais pas si je suis beau, j'ai un corps et c'est avec lui que je traverse ma vie. L'option changer de peau pour avoir celle de Brat Pitt n'existe pas, et avoir l'air de quelqu'un d'autre, ce ne serait pas être moi. Je n'ai aucun complexe, je ne vois pas quel en est l'utilité. Malgré tout ça, je déteste ma vie, je pleure souvent moi aussi.


Revenir en haut
galinette


Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2015
Messages: 225
Localisation: eure

MessagePosté le: Mar 24 Mar - 15:13 (2015)    Sujet du message: Pourquoi j'ai connue tant de monde et je n'ai pas d'amis Répondre en citant

Bravo je te envie de passer outre le regard des gens
moi je avoue je ai du mal
je met en colère après je regrette mais le regard des gens me fait mal


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Ven 27 Mar - 14:21 (2015)    Sujet du message: Pourquoi j'ai connue tant de monde et je n'ai pas d'amis Répondre en citant

J'ai une vision horrible de la nature humaine...
Pour moi ce sont tous des égocentriques narcissiques chroniques, ils se foutent seulement de leur propre bien sans avoir la moindre conscience du mal qu'ils font aux autres. Attendre des autres qu'ils me respectent et se montrent humain et juste est de mon point de vue une utopie, juste un rêve. Trop de gens dans la société ne trouve que la médiocrité de détruire les autres pour se donner de la valeur (à leurs yeux). Donc qu'est-ce que j'ai à attendre d'une bande de salops qui ne savent qu'admirer la grandeur de leur image ?

Ce que disent les autres, ce que pensent les autres... en quoi cela peut-il me faire du bien ? Ils n'ont rien à dire.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:45 (2018)    Sujet du message: Pourquoi j'ai connue tant de monde et je n'ai pas d'amis

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpl borderline Index du Forum -> tpl borderline -> Oliwood Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
BlackAndWhite style created by feather injuTraduction par : phpBB-fr.com