tpl borderline Index du Forum tpl borderline
Pour ceux qui veulent savoir, se comprendre ou comprendre un proche atteint du trouble de la personnalité limite... bienvenu dans mon enfer.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les thérapies comportementales

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpl borderline Index du Forum -> tpl borderline -> Recours Collectif
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Ven 2 Jan - 03:39 (2015)    Sujet du message: Les thérapies comportementales Répondre en citant

Les thérapies comportementales sont le propre des behavioristes. Ce sont des méthodes que les psychologues de cette ligne de pensée aiment appliquer. Je ne dénigre pas que le conditionnement puisse avoir du bon...
Les athlètes en font usage pour se perfectionner et performer.
Dans plusieurs milieux, comme être en pleine mer, le conditionnement peut vous sauver la vie si au lieu de paniquer, vous posez mécaniquement les bons gestes pour vous sortir de votre fâcheuse position.
Bien conduire relève du conditionnement, il faut savoir quoi faire en situation d'urgence... y penser c'est prendre le champ ou se casser la gueule.

En psychologie, le conditionnement peut aider à diminuer des phobies, peur du noir, peur des chats, peur des échelles, etc... Mais le problème c'est que ces méthodes n'ont pas étés développées à la base pour aider à résoudre des problèmes de l'ordre des traumas, quand une personne a été victime d'agressions ou d'abus. Avoir une peur phobique des chats noirs est très différent d'avoir une vie détruite par la violence acharnée d'un abuseur. Le discours que je me suis fait servir par les soi-disant spécialistes TPL que j'avais des mauvaises perceptions de la réalité, que mes idées étaient déformées par "la maladie", et bla bla bla... je ne peux pas accepter qu'on dénigre autant ma réalité et mon histoire. Pire encore, les spécialistes font usage de l'exposition, pour soi-disant nous aider à nous habituer à souffrir et accepter la chose sans objection. M'aider, ce n'est pas m'agresser gratuitement pour me faire plier et me soumettre. Si on m'agresse, il est normal que je me défende... et c'est ce que je fais. Prétendre nous aider à trouver l'équilibre en nous faisant accepter l'inacceptable... c'est non !

Le behaviorisme est né de Pavlov en 1890, en Russie. Ses théories reposent sur l'observation de ses chiens, et de ses questionnements pour comprendre comment fonctionne le dressage. Comment peut-on modifier les comportements et jusqu'à quel point peut-on manipuler l'esprit pour faire agir selon ses désirs ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conditionnement_classique

Les méthodes utilisées par vos psychologues behavioristes sont les mêmes que dans les écoles de dressage de chiens... À celà il faut comprendre que seul le résultat (changement du comportement) est considéré dans ce type de démarche. Les thérapies du comportement ne croient pas que les comportements sont issus des émotions et de la pensée. Donc si vous essayez d'expliquer que tel comportement est issu d'un traumatisme que vous avez vécu et qui vous fait encore souffrir, et bien ce qui vous fait souffrir et votre trauma ils s'en foutent complètement, ils ne regardent que le comportement à changer sans travailler sur ce qui génère ce comportement (donc sa raison d'être...).

La raison de cette pratique est que les behiavioristes croient que tout est une histoire de conditionnement et que les problèmes des gens ne sont que des comportements à changer en vous dressant comme des chiens sans émotions et sans pensées. La raison de vos problèmes c'est qu'on vous a enseigner à en avoir... et à répéter les gestes que vous avez vu et dans lesquels vous avez grandi. Les émotions n'existent pas, elles n'ont aucune importance, et la raison, les opinions, vos choix... ça non plus ça n'a aucune importance. Ce qui compte, c'est de vous changer pour vous faire comporter comme eux le veulent.

J'ai eut beaucoup d'animaux dans ma vie, et je sais qu'ils ont des émotions... des caractères, leurs façons de penser et de faire. Eux aussi, dans certaines situations, ils font des dépressions quand ils ne sont pas respectés, mal traités.
Je me suis occupé d'animaux mal traités, pour les soigner et enlever leurs comportements agressifs ou soumis, pour essayer de rétablir leur équilibre psychologique. Ce n'est pas en tapant dessus qu'on fait ça, ni en les maltraitant davantage.

Certaines thérapies comportementales fonctionnent. C'est du cas par cas. Si votre thérapeute est honnête, qu'il vous explique la démarche et qu'il vous aide à établir un programme pour vous aider à atteindre VOS objectifs, avec le respect de vos opinions, votre personnalité, et de vos choix... il est possible que vous trouviez un côté aidant à votre démarche. Si vous partagez les mêmes opinions que votre spécialiste traitant, ça peut fonctionner. Mais si vous avez ce genre de regard sur le monde, vous êtes un TPL des plus étrange, vous avez de petits problèmes et cette démarche ne vise pas à changer votre intégrité propre du tout au tout, en méprisant ce que vous êtes, vos idées, vos buts et vos Droits.

Faire usage des thérapies comportementales dans l'aide apportée au TPL, ce n'est pas aider, c'est faire de la propagande politique discriminatoire très dommageable.

Premier point : Les psychologues spécialisés nous détestent... et le mot est faible, c'est vraiment de la haine. C'est documenté dans de nombreuses thèses de doctorats.

Deuxième point : Les perceptions qu'on les spécialistes des gens TPL est qu'ils n'ont rien de valable et qu'ils doivent être dressés à obéir... comme des chiens. (C'est écrit ça aussi...)

Toisième point : Les relations client/thérapeute sont des relations maître/esclave, et le thérapeute ne doit pas se retenir de faire souffrir son esclave (c'est écrit dans les méthodes et les thèses de doctorats).

Quatrième point : Ce n'est pas grave si le client en meurt... Le thérapeute n'a pas à se sentir responsable. (Ça aussi c'est écrit...)

Cinquième point : Peu importe ce que le client dit, ses objections sont invalides et relèvent d'une mauvaise façon de penser. Argumenter et discuter avec eux ne sert à rien. (C'est écrit dans les protocoles et les méthodes...)

Je suis TPL parce que j'ai été victime d'abus sévères, j'ai été agressé de plusieurs façons, à répétition et sur le long terme (durant des années). Je ne comprends pas qu'on ai eut la prétention de croire que de m'agresser encore allait m'aider à m'en sortir !!! Ces thérapies ont empirées ma vie, elles m'ont fait des problèmes sérieux dans toutes les sphères de ma vie. Les spécialistes ont toujours refusés de répondre à mes questions, refusés de m'informer, de discuter avec moi, refusé de considérer les buts que je voulais atteindre dans ma démarche... je me suis juste fait rentrer dedans et agresser par des sauvages avec des complexes de Dieu qui disaient qu'ils pouvaient me sauver, m'aider, moyennant que je les paient très cher et beaucoup.

Comment en est-on arrivé à développer des thérapies comportementales aussi invasives et agressives ?
À la base, c'était un traitement pour les phobies. Pour démontrer que le conditionnement fait par Pavlov sur des chiens fonctionnait aussi chez l'être humain, plusieurs psychologues ont traumatisés des enfants pour démontrer qu'ils étaient capable d'induire des peurs dans le cerveau humain... (Quelle belle preuve de conscience !!!). Et ils se sont exclamés "Ça marche !!! On a découvert qu'en attaquant des enfants gratuitement ont pouvait leur faire peur et les traumatiser pour changer leurs comportements.... Yééé !!! Lisez sur le petit Albert, sa mère voyant son enfant complètement virer fou l'a retiré des mains de ce crétin de "spécialiste reconnu mondialement pour sa recherche".
http://www.madmoizelle.com/experience-petit-albert-136524
http://le-cercle-psy.scienceshumaines.com/on-a-retrouve-le-petit-albert_sh_…
http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Broadus_Watson


C'est à lui qu'on attribue la paternité de la psychologie comportementale, John Broadus Watson. Il lançait ses théories psychologiques, et mettait la table pour la psychologie sociale. Résident de Caroline du Sud, le dernier bastillon du racisme aux États-Unis, fils d'un prêtre enclin au suprémacisme blanc, conformer les gens à bien penser pour unifier la société et ceux qui sont acceptables par le changement de comportement des "résistants" devient un devoir. Les nègres blanc (ceux qui ne sont pas racistes) ne pensent pas bien... il faut les éduquer.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_sociale
http://fr.wikipedia.org/wiki/Comportementalisme


Dernière édition par Admin le Mar 31 Mar - 08:45 (2015); édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Jan - 03:39 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 15:42 (2015)    Sujet du message: Les thérapies comportementales Répondre en citant

Lors de la Deuxième Guerre Mondiale, les nazis ont explorés les limites du corps humain et les limites de sa psychologie... sur des juifs. On dit malheureusement que la guerre est un moteur dans l'innovation et la recherche, sans juger de l'inhumanité des gestes posés. Le milieu médical à beaucoup apprit de cette guerre, mais c'est durant cette guerre que l'importance de la psychologie à pris son envol. Manipuler les troupes, l'opinion publique, pour faire croire et agir comme les dirigeants voulaient que la population se comporte.



La résistance à la torture des espions était primordiale. Des méthodes ont étés développées pour augmenter la résistance à la douleur des espions, mais peu importe... ils finissent toujours par craquer.
La recherche militaire en psychologie se porte donc vers d'autres concepts... pour ne pas parler sous la torture, il ne faut pas savoir ou être conscient de ce qui motive nos gestes. Le meilleur espion est celui qui ne se souvient de rien, mais qui agit comme on lui ordonne.

À la fin de la guerre, les scientifiques nazis (médecins et psychologues) devaient passer devant la Justice internationnale pour répondre de leurs crimes contre l'humanité. C'est à ce moment que des règles de pratique médicale ont été établie pour délimiter les limites acceptables de ces professions, par la Charte des Droits de l'homme et d'autres législations visant à encadrer la pratique en milieu de Santé. L'obligation d'être informé du traitement et d'y consentir est à la base des interventions dites légales et acceptables, et ces mesures visent à éviter que des professionnels aient des comportements sadiques, préjudiciables, contre l'intérêt de ses clients.

Mais avec l'arrivée de la Guerre Froide, les États-Unis et le Canada se sont empressé de soustraire au Procès des médecins, des milliers de criminels de guerre nazis considérés comme scientifiques, médecins et psychologues. Par une opération du nom de "Papercut", le Canada a acceillit plus de 900 criminels de guerre qui se sont vus offrir des postes pour continuer leurs recherches, en milieu militaire, mais aussi dans notre système de Santé et dans nos universités... pour enseigner leurs découvertes sadiques et inhumaines modifiées pour leurs donner des apparences acceptables qui sont à la base des thérapies comportementales actuelles.

L'Hôpital Royal Victoria de Montréal, associé à l'Université McGill, ouvrent la première formation universitaire en psychologie. L'homme responsable de cette nouvelle formation est un des responsables de l'opération "Papercut" et il a lui même soustrait du Procès des médecins un psychologue nazi passible de crimes contre l'humanité acceuillit au Canada. Psychologue de renommée internationale, le Docteur Ewin Cameron forme les futurs psychologues de notre société, et de l'autres côté, il expérimente ses théories sur la personnalité et la dissociation (troubles de la personnalité) en torturant plus de 900 citoyens de Montréal contre leur gré, sans les avoir informés et en faisant de faux diagnostiques pour avoir des cobayes. Ses recherches étaient financées par la CIA et le gouvernement canadien (avec des fonds publics), pour découvrir des méthodes permettant de faire des tueurs à la solde de l'État sans qu'ils ne gardent de souvenirs des gestes qu'ils ont posés (l'espion idéal) et aussi des enfants esclaves sexuels pour servir les politiques du gouvernement et satisfaire les désirs pédophiles de nos élus et des hauts gradés militaires de notre pays. Le projet avait le nom de MK-Ultra.
http://archives.radio-canada.ca/guerres_conflits/securite_nationale/clips/5…

Un des associés de Cameron dans ses recherches illégales et sans respect de la dignité humaine est Donald Hebb qui étudie les conséquences de la privation sensorielle sur le cerveau. La Société Canadienne de psychologie décerne un Prix Donald Hebb pour souligner le mérite d'un de ses membres ??? C'est comme de faire un Prix Hitler pour souligner le sadisme de ceux qui appuient la cause.
http://www.cpa.ca/aproposdelascp/prixdelascp/
http://www.mcgilldaily.com/2012/09/mk-ultraviolence/
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/04/14/en-panne-des-sens_3158429…
http://www.scienceshumaines.com/privation-sensorielle-et-hallucinations_fr_…




  


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 20:11 (2015)    Sujet du message: Les thérapies comportementales Répondre en citant

Les poursuites contre ces méthodes et ces pratiques ont été étouffées par les organismes gouvernementaux impliqués dans l'histoire, mais la déterminantion des gens à dénoncer les crimes dont ils avaient été victime n'a pas été vaine malgré les entraves du gouvernement à laisser des victimes monter leurs dossiers et faire leurs démarches judiciaires pour dénoncer l'horreur. Si aucune poursuite au Criminel n'a vu le jour, c'est par des poursuites au Civil que les victimes ont réussies à dénoncer la situation en 1988. C'est seulement en 1999 que la Cour a conclue la cause en rejetant des centaines de plaignants et de victimes pour en indemniser seulement une disaine. 
http://www.dailymotion.com/video/xnk3i0_mk-ultra-au-canada-dr-ewen-cameron_…
https://www.youtube.com/watch?v=G9MKi49DF-E
http://actualitedelhistoire.over-blog.com/article-temoignages-sur-les-black…
https://www.youtube.com/watch?v=Qib_NWHec5M
https://www.youtube.com/watch?v=BINQ4jiQFsI

Les centaines d'autres plaignants n'ont pas été considérés comme crédibles, car leurs histoires étaient "trop extrêmes".  Pourtant la CIA et le gouvernement ont été condamnés à verser plus de $750 000 aux quelques victimes considérées comme crédibles. Donc les faits ont été reconnus et condamnés.

Pourtant, les mêmes idéologies et méthodes sont toujours en vigueur malgré leur immoralité et leur illégalité. Les thérapies comportementales visent toujours à user de leurs connaissances pour faire de leurs clients des êtres qu'ils considèrent adéquats selon leur propre jugement et sans aucune mesure de contrôle sur les limites de leurs interventions en regard des Droits de leurs clients.

On enseigne dans les universités du Canada ces techniques sans jamais informer les étudiants du problème éthique de les appliquer. Si bien que la majorité des psychologues connaissent et ont appris les concepts et le travail de Cameron et de Hebb sans jamais avoir été informés des poursuites et des conséquences préjudiciables que l'influence de ces hommes ont eut sur la psychologie réelle (celle pratiquée sur le terrain). Le milieu continue donc à nourrir une idéologie préjudiciable envers les clients qui font usage de leurs services.

 


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mer 19 Aoû - 19:52 (2015)    Sujet du message: Les thérapies comportementales Répondre en citant

Ces thérapies sont en usage dans plusieurs milieu dont à la DPJ, dans les Centres jeunesse, les Centres d'interventions de crises, les hôpitaux et unité en psychiatrie du Québec. Que fait-on avec une victime en détresse qui cherche un peu d'humanité et d'aide ? On l'isole, la séquestre, la prive de tous ses droits, on la met en détention en prétextant que c'est pour son bien, pour la protéger, dans un environnement vide, contrôlé, ou elle se voir privée de tout. Ils appellent ça aider et intervenir adéquatement selon les protocoles établis.

Faut-il s'étonner de voir le taux de fugues des organismes de la DPJ, des Centres jeunesse, et du taux de suicide alarmant chez une clientèle si vulnérable qu'on est pas foutu d'aider ? Soit que le milieu est profondément incompétent et ne comprend pas les enjeux de la problématique de cette clientèle, soit qu'il y a des politiques eugéniques pour inciter au suicide ceux qui sont considérés comme irrécupérables parce que n'adhérant pas au cadre d'obéissance et de soumission propre à l'image du bon citoyen selon la vision du pouvoir politique. Le pouvoir n'aime pas être contesté, ni dénoncé.

Chez la clientèle des troubles de la personnalité, c'est par centaines chaque année que les gens se suicident d'avoir été exposés à ces pratiques illégales. Considérant que cette catégorie représente 60% des suicidés, c'est près de 700 victimes assassinées par le milieu de la Santé qui se font enterrer sans que les familles soient informées de la réalité du milieu qui les a poussé à poser le geste. Le contexte d'aide est si violent et dénudé d'humanité que ceux qui y entre en détresse se voient incités par cet environnement à mettre fin à leur vie. C'est mon cas, je suis entré volontairement en thérapie pour avoir de l'aide par une spécialiste au privé que je payais, et j'ai quitté 3 mois plus tard avec des pulsions suicidaires intenses, une vie complètement désorganisée et vraiment en danger. Ce sont des assassins !


Revenir en haut
Admin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2013
Messages: 1 084
Localisation: Quebec

MessagePosté le: Mer 19 Aoû - 20:05 (2015)    Sujet du message: Les thérapies comportementales Répondre en citant

Une amie qui a faite une tentative de suicide s'est retrouvée à l'Urgence de l'Hôpital Hôtel-Dieu de Lévis où ils l'on désintoxiquée et traitée avec respect, humanité et un peu d'humour. Quand elle a été transférée en psychiatrie, elle s'est retrouvée comme dans un milieu carcéral qui n'a fait qu'augmenter sa détresse, ses angoisses. Devant ses réactions de panique de se voir ainsi enfermée, sans aide adaptée à sa situation et sa réalité, aucun intervenant ne se donnait la peine de l'écouter et la comprendre... au lieu de ça, on la menaçait de la mettre en isolement et en contention si elle n'obéissait pas et ne se conformait pas au protocole. Elle a faite une autre tentative de suicide durant sa détention... Les intervenants refusaient de se sentir conscernés par leur responsabilité dans le geste, prétextant qu'ils étaient dévoués à l'aider et que c'est elle qui ne voulait pas, que la raison de son geste était motivé par autre chose... son instabilité. Il a fallut que j'aille me battre contre cette bande de dégénérés sans conscience pour sortir mon amie de ce milieu avant qu'ils la tue.

Ils ne sont pas là pour aider, c'est d'autres choses qui motivent ce milieu d'intervention. C'est l'unicité de la pensée, la standardisation de l'esprit, la conformité sociale et la docilité. Être différent et avoir des opinions est un crime qui doit être erradiqué.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:16 (2018)    Sujet du message: Les thérapies comportementales

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    tpl borderline Index du Forum -> tpl borderline -> Recours Collectif Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
BlackAndWhite style created by feather injuTraduction par : phpBB-fr.com